forumescalade

le forum de l'escalade


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Phytolaque ou Raisin d'Amérique...Brek!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]



La forêt de Fontainebleau fait face à un nouvel envahisseur. Après le cerisier tardif (venu de l'est Nord-Américain) et l'ailante (venu d'extrême Orient), voici une nouvelle plante: la Phytolaque. Elle a été ramener d'Amérique du Nord par les colons espagnols, français et portugais pour ces propriétés colorantes (ils l'utilisaient notamment pour colorer le porto ou les vins rouge ratés.)

Le raisin d'Amérique (moins barbare comme nom), a une tige rouge, rameuse, qui va jusqu'à atteindre un diamètre de 4cm et va de 1 à 3 mètre de haut et est parsemé de feuilles vertes. Sa racine est un gros bulbe. Elle a des fleures blanches qui laissent place à des fruits verts qui virent au rouge bordeaux. Ces derniers attirent alors les oiseaux qui, par leurs fientes, replantent le phytolaque sur de grandes distances. En hivers ce sont des cannes blanches cassées. Il s'agit d'un plante toxique, c'est bon à savoir, l'ingestion s'accompagne d'effets sur le système digestif et neurologique. Un trop forte ingestion provoque la mort en 6h... Mais elle est utilisée en médecine pour certaine de ces molécules, en homéopathie surtout.




On en trouve dans les forêts de Saint Germain en Laye, à Saclay et des Grand Aveaux... Le problème de cette plante c'est qu'elle envahie le milieu dans lequel elle se retrouve. Elle a un fort pouvoir de prolifération et est très gourmande en humus, lumière, etc... Ce faisant elle détruit la microfaune et la microflore (constituant la base de la biodiversité) qui se développaient à ces pieds, impossible pour elles de régénérer. Empêchant les jeunes chênes, champignons, plantes fourragères, etc, de poussés. Ainsi que les vers de terre et autre petites bébêtes de se développer. Cette plante qui envahie notre fabuleux terrain de jeu est classé comme peste végétale par l'UICN. Elle aime particulièrement les clairière mais arrive maintenant dans les sous bois et arrive même au contact de notre précieux grès.



Il y a des campagnes d'arrachage qui sont organisées régulièrement (souvent de juin a octobre) mais il reste encore beaucoup a faire. Donc quand vous partez grimper et que vous tomber sur ces phytolaques (il y en a beaucoup dans le secteur des trois pignons je crois) munissez vous d'un bâton (ou ramasser en un) et sectionner la tige le plus possible à la base . Bon et évitez un maximum de les toucher même si on en meurt pas.

Sur ce bonne grimpe! (pardon c'est assez long)

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
c'est bon a savoir merci ! mais par quelle miracle de la nature c'est elle retrouver là cette merveilleuse plante ?

spider

avatar
Administrateur
Sacré d'envahisseur cette plante!

J'ai une question:
Quand on détruit la plante au bâton il reste la racine dans le sol la plante est elle capable de se reproduire à partir de sa racine?Si cela était le cas même si on freine beaucoup sa reproduction par le biais de ses baies (que je suppose être son moyen de dissémination)on n'élimine pas le problème.

D'ailleurs à propos de problème je ne voudrais pas faire le rabat joie mais j'aimerais pas trop qu'un garde forestier me voie avec un bâton en train de taper sur les plante (la destruction volontaire sans autorisation est un délit il me semble)Je suis tout à fait d'accord sur le fait de protéger la nature mais pas sans y réfléchir car en croyant faire quelque chose de bien parfois on fait tout l'inverse (imaginez vous coupez la plante mais vous laissez le plant au sol avec les baies si les condition le permette pour le développement des baies vous aurez favorisé la dissémination et non l'inverse!!)

Ceci dis il est très regrettable que des plantes envahisse nos belle foret et en change l'écosystème quand j'y pense s'est en gros problème en ce moment les exemples sont variés,les algues de bord de mer etc...Si chaque personne fait un peu quelque chose (dans un carde légal et réfléchit)on peut espérer rééquilibrer tout ca!


Note de modération:le sujet n'ayant pas de rapport a l'escalade de façon directe le sujet est déplacé vers "au pied des rochers"


_________________
"Sur les grandes montagnes,toute les forces sont concentrées sur la tâche à accomplir.Pourtant,le sommet n'est qu'un symbole de réussite...La tentative en soi est aussi digne d'estime." (Dr Charles S. Houston)
Voir le profil de l'utilisateur
spider a écrit:Sacré d'envahisseur cette plante!

J'ai une question:
Quand on détruit la plante au bâton il reste la racine dans le sol la plante est elle capable de se reproduire à partir de sa racine?Si cela était le cas même si on freine beaucoup sa reproduction par le biais de ses baies (que je suppose être son moyen de dissémination)on n'élimine pas le problème.

D'ailleurs à propos de problème je ne voudrais pas faire le rabat joie mais j'aimerais pas trop qu'un garde forestier me voie avec un bâton en train de taper sur les plante (la destruction volontaire sans autorisation est un délit il me semble)Je suis tout à fait d'accord sur le fait de protéger la nature mais pas sans y réfléchir car en croyant faire quelque chose de bien parfois on fait tout l'inverse (imaginez vous coupez la plante mais vous laissez le plant au sol avec les baies si les condition le permette pour le développement des baies vous aurez favorisé la dissémination et non l'inverse!!)

Ceci dis il est très regrettable que des plantes envahisse nos belle foret et en change l'écosystème quand j'y pense s'est en gros problème en ce moment les exemples sont variés,les algues de bord de mer etc...Si chaque personne fait un peu quelque chose (dans un carde légal et réfléchit)on peut espérer rééquilibrer tout ca!


Note de modération:le sujet n'ayant pas de rapport a l'escalade de façon directe le sujet est déplacé vers "au pied des rochers"

Bien réfléchis et bien pensé, je contacte l'ancien chef garde forestier de la forêt de Rambouilet, son fils était mon colloc, il saura me dire ce qui est légal ou pas...

Voir le profil de l'utilisateur
Elles ont été transporté par les oiseaux je pense, ils vont vite d'une forêt à l'autre.



En les cassant avec un bâton ça ne règle pas définitivement le problème
c'est sur, mais au moins ça endigue l'invasion... c'est toujours bon à
prendre. Bien sûr concernant le tabassage des
plants il faut être sûr qu'il s'agisse de phytolaque (par exemple
j'irai pas taper sur les cerisiers tardifs parce que je sais pas bien
les reconnaître). Mais sinon je pense que le garde forestier t'aide un
coup

spider a écrit:Si chaque personne fait un peu quelque chose (dans un carde légal et réfléchit)on peut espérer rééquilibrer tout ca!
Oui d'ailleurs j'ai omis de dire que l'arrachage est bénévole, ce ne sont pas les pouvoirs publics qui le prenne en charge. D'où la prolifération. Il est organisé par L. Roth (ancien chercheur de l'INRA, conservateur du jardin de l'Ecole Vétérinaire d'Alfort et membre de la Commission des Réserves Biologiques de la forêt
de Fontainebleau) et Thierry Pain (membre de la Commission des Réserves Biologiques de la forêt de Fontainebleau).

PS: Merci pour le déplacement, j'avoue que je me suis posé la question. Merci en tout cas

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum