forumescalade

le forum de l'escalade


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Petite déchirure au dos qui ne guérit jamais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Hello,

Y'a quelques temps je me suis fait une (très) petite déchirure au dos, au niveau de l'omoplate droite, à l'escalade. Aucune douleur à proprement parler, juste une petite gêne et une petite pointe lorsque je faisais un certain mouvement. Bref, j'ai stoppé net, parceque je sais que les déchirures c'est un truc infernal si on persiste.

Plus d'un mois plus tard, je suis étonné (pour ne pas dire profondément agacé) de constater que non seulement elle n'est pas partie, mais qu'en plus elle s'est apparemment aggravée : la gêne qu'avant je ne ressentais qu'en la provoquant (en rentrant la tête en avant comme pour m'étirer), maintenant je la ressens dans plein de positions, et je sens la gêne quasi en permanence. J'ai pas de douleur a proprement parler, ça reste une petite déchirure pour le moment, mais je suis forcé d'en conclure que la seule chose qui est en mon pouvoir, à savoir ne pas reprendre l'escalade, n'arrange en rien cette déchirure, et qu'elle s'aggrave toute seule, super...

Je veux bien aller voir mon médecin spécialiste des traumatismes sportifs et osthéo, mais c'est 4 semaines pour un RV, et de plus, je m'interroge : autant je vois ce qu'il pourrait me faire si j'avais une tendinite ou une entorse, autant là je vois pas du tout ce qu'il pourrait me faire à part me dire "faut du repos", ce que je fais sans succès depuis des semaines.

Bref, je vois pas vraiment pas ce qui peut être fait ou ce qui peut m'être proposé pour arranger cette saloperie... Quelqu'un peut m'éclairer ?

Merci !


PS : je ne fais pas un autre sport, et dans mon boulot j'ai lu cul sur une chaise.



Dernière édition par nandateme le Ven 27 Mai - 14:51, édité 3 fois

Voir le profil de l'utilisateur
salut,
j'ai eu -très- mal au dos pendant plus d'un an, jusqu'à que je vois le bon ostéo (j'en ai vu 3 au total).
Donc mon conseil : n'attends plus même si c'est long pour avoir un RDV. Il vaut mieux un rdv dans 4 semaine que souffrir pendant 5 !
Mon ostéo m'a remis en place en 3 séances (mon sacrum avait bien bougé me provoquant un blocage au niveau lombaire).
Et depuis c'est le grand confort.

ah, et le cul sur la chaise : c'est pas bon pour le dos, on prend tot ou tard une mauvaise position.

Voir le profil de l'utilisateur
Merci pour ta réponse, mais... as-tu bien lu mon message ? J'ai une minuscule déchirure qui ne me fait même pas "mal" à proprement parler, rien à voir avec un traumatisme tel que tu l'as subi, et qui peut effectivement engendrer un blocage lombaire qui fait mal etc.

Des manipulations pour arranger un blocage OK, des manipulations pour arranger une déchirure euh...

Voir le profil de l'utilisateur
t'es sur que c'est une déchirure ?
ça passe assez vite ça normalement, je pensais à un mauvais diagnostic.

Voir le profil de l'utilisateur
Sûr non mais ça y ressemble très fortement au niveau des sensations : quand je penche la tête en avant je sens bien la pointe musculaire fine sur un petit centimètre, typique d'une légère déchirure du muscle (dans l'idée que j'en ai en tout cas...)

Ca guérit vite oui, habituellement, surtout quand elle est très légère comme ça, mais celle là est pénible je capte pas... peut-être qu'elle est super mal placée, et que les positions que je prends sur le canapé etc. n'aident pas (sans doute même)... quand je suis debout ou bien assis, je ne ressens pas la sensation de "gêne", ou peu.

Voir le profil de l'utilisateur
Le fait que ça "gène" plus que ça fait mal me fais plus penser à un os qui a bougé. Surtout si ça fait un mois que tu le sens.
En plus le dos c'est vraiment le merdier, on se demande qui a conçu ce truc...

Il y aura surement un "toubib" plus calé que moi qui passera par là et t'éclairera. Moi je ne suis qu'un habitué des pathologies parce que je me fais souvent des petits bobos et que je n'arrêtes jamais ...

Voir le profil de l'utilisateur
J'aurais eu un gros choc, je pourrais le croire, mais là c'est simplement lors d'une séance, j'ai un peu forcé sur une 7a en bloc, et voilà... puis comme je dis, en rentrant la tête en avant comme pour m'étirer, je ressens vraiment cette petite pointe musculaire typique un peu au dessous de l'omoplate droite.

En fait c'est pas vraiment un diagnostic que je cherche, c'est une "réponse" au fait que, si ça guérit pas tout seul (et manifestement ça guérit pas) je ne vois pas du tout ce qu'on pourrait faire, à part m'immobiliser totalement (exclu)... je vois pas ce qu'un médecin pourra me conseiller de faire, y'as ps de crème, pas de médicaments, une déchirure ça doit cicatriser et voilà... bref je suis pas très confiant quant à la guérison prochaine de ce truc à la con !

Voir le profil de l'utilisateur
Je pense qu'il te faut un diagnostic d'un spécialiste ne serait-ce que pour être sur de la pathologie, après seulement tu pourras mettre en place un protocole de guérison.
Le fait que ta gène reste constante me laisse penser que ce n'est pas une déchirure. Une déchirure c'est un grosse douleur qui va diminuant avec le repos et disparaît en 3-4 semaines. Tu dis que ça fait plus d'un mois que tu as ce truc donc ...

Après, pour faire bouger des os, il ne faut pas nécessairement un choc, je me suis niké en m'asseyant sur une chaise... (oui, oui). applaudi

et au fait : tu trouveras peut être la réponse là :


http://www.kinescalade.com/

Voir le profil de l'utilisateur
Autrement si tu sais déjà ce que tu as et comment le guérir c'est pas la peine de venir en parler sur un forum.

Voir le profil de l'utilisateur
Autrement si t'as rien d'intéressant à dire tu peux t'abstenir de poster et passer ton chemin, salut l'ami et à la prochaine hein ok

Voir le profil de l'utilisateur
Une douleur au dos persistante du coté de l'omoplate qui ne passe pas, peut être due à un problème pulmonaire plutôt que musculaire !
tu fumes ???

Voir le profil de l'utilisateur
nandateme a écrit:Autrement si t'as rien d'intéressant à dire tu peux t'abstenir de poster et passer ton chemin, salut l'ami et à la prochaine hein ok

et toc.

applaudi applaudi applaudi






Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour,

étant tombé par hasard sur un des post que tu as laissé sur ce forum, je me permets de t'envoyer ce message, afin de savoir si c'est le cas, comment s'est résolue cette gêne que tu avais dans le dos.

En effet, je "souffre" depuis trois mois du même mal. A savoir, pas vraiment une douleur mais un point de gêne qui ne disparait pas entre la fin de l'omoplate droit et la colonne vertébrale, ce malgré, diverses consultations chez des ostéos, médecins du sport, radio (rien de spécial à l'imagerie médicale) et qui ne m'empêche pas de grimper. Après qu'un médecin du sport ait pensé que c'était comme tu dis, une petite déchirure, je me suis arrêté trois semaines/un mois, mais pas de changement ni d'amélioration.

Certaines "manipulations" chez des spécialistes soulagent pendant quelques jours mais pas plus. De temps à autres j'ai le sentiment que ça disparait pendant un ou deux jours mais ça revient toujours jusque là. Je m'étire le dos tous les matins, ce que je faisias déjà avant de sentir cette gêne.

Voilà pour le tableau, en gros, il me semble que c'est assez similaire à ce que tu décrivais de ton côté, en revanche, je ne situe même pas de mouvement précis l'ayant provoqué, juste trois journées en falaise consécutive, mais sans même grimper au delà de mon niveau max à vue.

Je serai donc curieux de savoir comment les choses ont évoluées de ton côté en espérant que c'est allé dans le bon sens, celui de la "guérison", merci d'avance pour ta réponse.

Salutations et bonne grimpe.
Voir le profil de l'utilisateur





nandateme a écrit:Hello,

Y'a quelques temps je me suis fait une (très) petite déchirure au dos, au niveau de l'omoplate droite, à l'escalade. Aucune douleur à proprement parler, juste une petite gêne et une petite pointe lorsque je faisais un certain mouvement. Bref, j'ai stoppé net, parceque je sais que les déchirures c'est un truc infernal si on persiste.

Plus d'un mois plus tard, je suis étonné (pour ne pas dire profondément agacé) de constater que non seulement elle n'est pas partie, mais qu'en plus elle s'est apparemment aggravée : la gêne qu'avant je ne ressentais qu'en la provoquant (en rentrant la tête en avant comme pour m'étirer), maintenant je la ressens dans plein de positions, et je sens la gêne quasi en permanence. J'ai pas de douleur a proprement parler, ça reste une petite déchirure pour le moment, mais je suis forcé d'en conclure que la seule chose qui est en mon pouvoir, à savoir ne pas reprendre l'escalade, n'arrange en rien cette déchirure, et qu'elle s'aggrave toute seule, super...

Je veux bien aller voir mon médecin spécialiste des traumatismes sportifs et osthéo, mais c'est 4 semaines pour un RV, et de plus, je m'interroge : autant je vois ce qu'il pourrait me faire si j'avais une tendinite ou une entorse, autant là je vois pas du tout ce qu'il pourrait me faire à part me dire "faut du repos", ce que je fais sans succès depuis des semaines.

Bref, je vois pas vraiment pas ce qui peut être fait ou ce qui peut m'être proposé pour arranger cette saloperie... Quelqu'un peut m'éclairer ?

Merci !


PS : je ne fais pas un autre sport, et dans mon boulot j'ai lu cul sur une chaise.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour,

Ca remonte à un sacré bout de temps maintenant, mais je n'ai pas souvenir d'avoir trouvé quoi que ce soit pour régler le problème autre que repos et attendre, attendre, attendre... Frustrant.

Bon courage !

Voir le profil de l'utilisateur
Salut,

merci pour ta réponse, au final, de ce que tu te souviens, c'est donc le repos qui a finit par faire disparaître la gène? Tu n'es pas allé consulter un ostéo ou autre spécialiste du genre? Et tu te souviens en gros combien de temps sans escalade tu as du observer pour ne plus rien sentir?

Merci d'avance.

Voir le profil de l'utilisateur
Si, je pense que j'ai été voir un osthéo pour voir s'il pouvait me remettre en place au cas où, mais de souvenir seul le temps (LONG) a pu faire disparaître la "blessure", rien n'y a fait, et ce genre de petit truc la con, chez moi (peut-être chez les autres aussi) c'est HYPER long à guérir, c'est un enfer.

Même si je n'ai pas de valeur précise à te fournir (ça remonte à longtemps), je pense que tu peux compter ça en mois... Au gros minimum 2 mois je dirais, et je dis bien minimum, si je m'écoutais je dirais facile 3 mois... c'est décourageant, je sais.

Mon seul conseil : ne pas reprendre tant que tu sens quoi que ce soit, il ne faut reprendre que quand vraiment il n'y a plus rien de chez plus rien, sinon ça finira par revenir, le corps finit toujours par avoir le dernier mot de toute façon, ça sert à rien d'essayer d'aller à son encontre...

Voir le profil de l'utilisateur
ok merci pour ces infos et conseils, je vais voir alors, je m'étais déjà arrêté un mois qui apparemment n'a pas été suffisant, le problème est que je ne suis pas certain non plus qu'il s'agisse d'une lésion musculaire, puisque selon le médecin du sport que j'ai vu, dans ce cas, un mois aurait du suffire. Là pour le moment, je me suis remis à grimper et vais peut être aller voir un autre ostéo/kiné même si après en avoir vu déjà autant, je perds un peu confiance dans ce type de "médecine". Et s'il le faut une IRM pourrait sans doute préciser le diagnostic d'une éventuelle blessure musculaire. Affaire à suvre.
Encore merci pour ce "dialogue"

Voir le profil de l'utilisateur
Mon expérience (pas que propre à l'escalade) m'a désormais prouvé que des petites blessures bénignes, celles qu'on sent un peu sans faire vraiment mal, peuvent mettre très (mais vraiment TRES) longtemps à guérir, sans raison, et sans que les IRM ou autre ne montrent quoi que ce soit sinon qu'il n'y a rien de particulier...

Ca peut aussi bien être musculaire que tendineux (souvent tendineux d'ailleurs me concernant), c'est assez infernal, et pas mal frustrant.

Bon courage !

Voir le profil de l'utilisateur
Salut,
au final, je suis retourné voir un autre kiné/ostéo de "la dernière chance" il y a une dizaine de jours que l'on m'avait toujours conseillé mais qui donne des rdvs loin dans le temps. Son diagnostic fut pour le moins surprenant mais apparaît assez vérifiable. Dans mon cas, il s'agirait d'un encombrement du foie! En effet, même si la gène venait plutôt à disparaître lorsque je l'ai vu, il a su la situer de suite après une palpation du foie et m'expliquer pourquoi je la sens à certains moments de la journée (le matin avant de petit déjeuner puis en fin de journée avant de manger) pour qu'elle disparaisse ensuite. Je ne m'y attendais pas et ai trouvé cela assez singulier dans un premier temps. Il m'a manipulé le diaphragme et m'a donné un médicament à prendre en m'interdisant le lait et les laitages dans la mesure du possible le soir durant toute la semaine dernière.
Depuis donc plus grand chose à signaler sur cette gène, je la sens lorsque je suis allongé au lit dans une "mauvaise position" pour regarder l'écran d'ordi par exemple et certains matins.
C'est sur que je suis un peu surpris que les médecins que j'avais vu avant lui n'est pas eu l'idée de cette éventualité.

Je vais donc voir comment cela se poursuit, mais je suis déjà en train d'entamer un lavement du foie, chose que j'avais déjà envisagé avant cet épisode et qui me semble donc interressant de "tester".

Pour le reste, je grimpe depuis le début du mois et donc après un mois de juillet au repos, normalement voir intensément en falaise! Et ne sens pas que cela renforce ou fait réapparaitre cette sensation de gène, ce qui vient à mon sens appuyer la thèse selon laquelle cela ne serait pas musculaire.

Affaire à suivre...
Encore merci pour tes réponses.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum