forumescalade

le forum de l'escalade


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Coup de gueule à destination des débutants...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

Sesska a écrit:

quand tu lâches ton petit cailloux de d'habitude pour enfin te faire une bonne grosse falaise en ardèche et que la cote médiane est 6a... ben t'es quand même content d'avoir fait la ''course à la cote'' et pouvoir tâter jusqu'au 6b, vu que sinon tu restes souvent à regarder les autres avec un yop à la main en pleurnichant

Et voilà tu as mis le doigt dessus, un des problèmes c'est que comme tu es persuadé de pouvoir faire du 6a (parce que tu les passes tous dans ta salle) tu vas te lancer n'importe où dans le premier des 6a (si un jour tu vas dehors) Et bien des fois les 6a 'old school' ils sont bien plus dur que les 7 actuels, et équipés 'à l'ancienne' c'est à dire qu'il faut pas tomber à moins de kiffer l'hosto ou le sapin.
Les nouveaux venus veulent aller trop vite et on n'est pas dans un sport où la vitesse n'est pas un gage de sécurité.

N.B. : le "tu" désigne le débutant qui débarque de la salle de muscu, enfile ses quechouias de decatmerde et se lance en solo dans la voie la plus dure du spot.

Voir le profil de l'utilisateur
content d’avoir mis le doigt sur un truc qui a l'air de te donner du plaisir Laughing

le "tu" désigne le débutant qui débarque de la salle de muscu, enfile ses quechouias de decatmerde et se lance en solo dans la voie la plus dure du spot.

ah, ça va, je le prend pas pour moi alors ? (j'adore le passage dédaigneux sur le matos)


mmm, vous trouvez pas que vous généralisez à la louche un genre de fantasme maléfique qu'on ne voit honnêtement jamais dans la vraie vie ?

un type, même qui fait que de la salle (bouh!! au vieux chêne) qui a un niveau 6a/6b vue/tête tranquille SAIT qu'il ne faut pas partir sur son niveau max en voie d'échauffement en falaise, franchement...

après pour le délire sur le poffage, je pense que c'est plus une question de personne que de niveau.

ps: je me suis sûrement mal exprimé sur le post d'avant, ce que je voulais dire c'est que la course à la cote peut également se justifier par la volonté d'élargir les possibilités de voies à grimper, pas seulement, pas forcément pour se la péter devant les autres secret

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Trop de haine sur ce topic.. Alala, on ne changera pas le monde, j'espère que vous en êtes conscients :p merci

d'où t'as vu de la haine ?

va colorier tes testarossa en rose, toi! zou ! tire la langue

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Nieh, je trouve pas les bons feutres.. Shit

:retournechercher:

Voila voila..

là ?

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Merde, grillée.. duel

Sesska a écrit:


un type, même qui fait que de la salle (bouh!! au vieux chêne) qui a un niveau 6a/6b vue/tête tranquille SAIT qu'il ne faut pas partir sur son niveau max en voie d'échauffement en falaise, franchement...




triste

Baaah, voilà l'erreur justement : Fred ne parle pas de niveau, mais d'expérience du terrain... ça n'a rien à voir avec l'échauffement.

Voir le profil de l'utilisateur
bon, je capitule alors, je réussis pas à faire passer ce que je veux dire manifestement.

Voir le profil de l'utilisateur
Miiaaam une discussion sur les débutants gnangnan et les parasites en tous genres ! rire 

Tout nouveau chez vous, mais pas tout neuf dans les milieux communautaires, les fora, le sport et autres centres d'intérêt, je peux dire une chose, qui est certaine, et que je me permets de dire, puisque vous le savez tous : c'est pareil partout !!!!

Y a des gens biens, y a des blaireaux. Et ce n'est pas la discipline, le sport ou le centre d'intérêt commun qui va changer le caractère de tout un chacun…

Alors effectivement, lorsqu'un certain engouement touche une activité, le nombre de personnes s'y intéressant augmentant, le nombre de boulets aussi. Mais c'est le jeu ma pov' Lucette! applaudi 

A titre perso, lorsque je débarque sur un forum, j'essaye de lire tous les sujets qui s'y trouvent petit à petit. Histoire d'apprendre, de me familiariser avec les lieux, les "habitants"… En fait, comme dans la vie réelle: on prend contact, on écoute, on apprend, on partage… Y a un ordre à respecter, surtout quand on y connait rien comme moi. hihihi 


Voir le profil de l'utilisateur
Shaïtan a écrit: Histoire d'apprendre, de me familiariser avec les lieux, les "habitants"… En fait, comme dans la vie réelle: on prend contact, on écoute, on apprend, on partage…
Et donc ça y'est, tu connais mieux irma la vieille réac de l'escalade? ^^

Voir le profil de l'utilisateur
Réac, je ne sais pas, vieille c'est sur que non, tu me rends une pige ! tire la langue  Wink

Voir le profil de l'utilisateur
Je me permets de réagir même si le sujet est vieux et que vous allez sûrement me fusiller.

(Je sais que tout le monde ici ne pense pas comme ça, mais c'est vraiment ce qui ressort le plus. J'espère me tromper) Le coup du "tu fais pas de falaise donc t'es pas un vrai grimpeur" : Sérieux, vous croyez que tout le monde a le temps /l'envie/ les capacités d'y aller ? Au lycée, on n'apprend pas ce genre de manips (rappel, etc), est-ce que simplement pour ça je ne vaux rien ?

Aussi, j'ai commencé l'escalade pour deux raisons :
J'ai été fascinée par le personnage d'Ellana (Pacte des marchombres, Pierre Bottero), et l'entraînement marchombre, outre une philosophie de vie à laquelle j'adhère, inclut de l'escalade. Qui n'a jamais rêvé d'imiter ses héros ?
La deuxième raison, et là je sens que je vais me faire taper sur les doigts, c'est que je pratique les arts du cirque, et que j'avais besoin de gagner en gainage et en force dans les bras. Et c'est parfaitement légitime, vu que je porte à bout de bras une fille aussi lourde que moi, et que toute la technique du monde ne nous suffisait plus pour progresser.

Je ne fais pas de falaise, je voulais gagner en force, et franchement si j'écoute certains d'entre vous, je ne suis pas une vraie grimpeuse alors ?

Voilà, j'avais vraiment besoin de pousser ce petit coup de gueule, je vais sûrement le regretter, mais j'ai dit ce que j'avais à dire.

Et puis quand même : Bonne grimpe à tous !

Voir le profil de l'utilisateur
Je reste assez d'accord avec le post d'origine. Pour se muscler les bras, il y a autre chose de plus utile que l'escalade, qui repose sur une esthétique dans la voie. Bien sur on peut passer une voie en mode bourrin en sautant sur chaque prise comme une brute et tout avoir dans les bras, mais pour moi l'important n'est pas de passer une voie mais la manière de la passer. Quoi de plus beau qu'un grimpeur technique, fin, où la grimpe devient une danse verticale, où l'enchainement est à la limite d'une expression personnelle ? C'est ça que j'aime dans ce sport, son aspect esthétique.
Pas de mal à suivre des "héros", j'ai moi même une bilbiothèque remplie des récits de Bonatti. Mais vouloir faire de l'escalade un moyen pour une fin autre c'est évidemment dévaloriser cette discipline. L'escalade trouve sa fin en elle-même. Heureusement qu'il y a des grimpeurs qui poussent des "coup de gueule" pour le rappeller.
Ensuite, quant à la falaise, c'est vrai que c'est l'essence même de la grimpe. Mais si tu veux pas en faire, libre à toi. Personne ne viendra te dire que tu n'es pas une vraie, ou je ne sais quoi. Tant que le plaisir est là, fait ce que tu veux. Il y aura toujours des puristes et des gens qui ne sont pas à 200% dans le sport et sa philosophie, et d'ailleurs les puristes ont besoin de ces gens un peu plus cool dans la pratique pour se sentir justement puriste. Ca fait partie du délire. C'est un sport qui peut être juste un divertissement, un plaisir ponctuel, mais qui peut prendre la place d'une religion mystique pour d'autres.
A chacun sa voie Wink

Voir le profil de l'utilisateur
Je ne suis pas tout à fait dans cette logique "d'expression", mais je la comprends parfaitement, parce que c'est ce que je fais, mais d'une autre façon Wink

Voir le profil de l'utilisateur
Plume d'ange, pour faire un peu le méchant; un élément très important d'un "vrai grimpeur" : c'est son humilité, son attitude ... et le fait de vouloir "être considéré comme" n'est pas un signe très positif selon moi : la considération on l'obtient, on ne la prend pas  Wink 

Voir le profil de l'utilisateur
Tu ne fais pas le méchant, tu me remets à ma place ! Smile et tu as parfaitement raison !
Je me suis un peu emportée tout-à-l'heure, mais j'en ai marre des gens qui ne veulent pas de nouveaux dans leurs domaines, et pas seulement au niveau de l'escalade, en règle générale. J'en croise un peu trop en ce moment.....
Désolée ^^

Voir le profil de l'utilisateur
Personne n'a dit que l'on ne voulait pas de nouveau. Mais si nouveau veut dire "petit branleur qui se la joue connaisseur devant ses potes parce qu'il a passé une voie une fois dans sa vie et qui cherche à rêver sa vie en se croyant classe parce qu'il a un beau sac à pof", forcément c'est pas top.
L'escalade n'est pas une secte, mais l'escalade reste et doit rester l'escalade, et pas un truc où on accepte tout n'importe comment et n'importe quoi. Venant de Grenoble et ayant été 1 an à Paris, ça me fait un peu penser à tous les parisiens qui se la jouent montagnard à mort, qui parlent que de ça, alors que leur seul mérite c'est d'avoir un peu de pognon et d'aller tous les hivers au ski. A la différence, tu as les "vrais" qui vivent à la montagne, ne gueule pas leur supériorité autour d'eux, et ont pourtant une bien meilleure technique et connaissance du milieu. La montagne ou la grimpe sont à l'extreme opposé de l'arrogance, du superflu, du m'as-tu-vu.

Voir le profil de l'utilisateur
Je suis désolée d'avoir donné cette impression d'arrogance, ce n'était absolument pas le but :S

Je comprends que ce genre de personnes soit pénible, j'ai le souvenir d'une fille, quand je faisais de l'équitation, qui venait d'arriver dans notre groupe parce que le sien progressait très lentement. Elle n'arrêtait pas de se vanter, qu'elle sautait plus haut que nous (comme si c'était ça l'important), que ses harnachements étaient plus beaux, et puis elle faisait les compèts, alors forcément.... x) J'ai arrêté en partie à cause de ça.
Je connais aussi l'autre cas, de filles intégrées dans un groupe qui refusent d'intégrer les nouveaux. Il y avait une nouvelle cette année dans mon groupe de cirque, et certaines filles l'ont ignoré royalement, juste parce qu'elle est nouvelle. je ne supporte pas ce genre d'attitude. J'avais compris (à tort) que c'était l'attitude de certains ici. Je me rends compte que je me suis plantée. ^^'

J'ai oublié de préciser que les raisons qui me font continuer ne sont pas les mêmes que celles qui m'ont poussé à commencer. Je cherche à grimper fluidement, sans me faire peur, et j'essaie de ne pas progresser à tout prix, et de me faire plaisir. je ne suis pas encore ressortie découragée d'une séance. Pas comme des filles que je connais qui disent qu'elles font du 5b, en oubliant de dire que c'est en étant assuré ultra sec.

Bref, je m'excuse de m'être emportée comme ça, d'autant que j'avais mal interprété ce qui avait été dit. Sans rancune ?

Voir le profil de l'utilisateur
rancune ? pour quelle raison ?   Very Happy 
PS : par contre je peux pas te donner tord sur l’intégration des nouveaux ... dans certains clubs les anciens restent entre anciens, et viennent toujours avec leur partenaire de grimpe sinon ils ne viennent pas ... et si ce dernier est en retard ou leur a posé un lapin, ils préfèrent faire des traversées seuls pendant la séance ou rentrer chez eux plutôt que de grimper avec "un inconnu" ... et c'est pas une histoire d'assurage ... bref c'est pas tout beau non plus du côté des anciens grimpeurs  Wink 

Voir le profil de l'utilisateur
Rancune, parce qu'on ne peut pas dire que je me sois bien comportée ^^'
Et que j'ai jugé trop vite.
Tout simplement....

Voir le profil de l'utilisateur
Perso je pense justement que le milieu de l'escalade est assez ouvert au nouveau, pour peu qu'ils ne se la joue pas. Un débutant est un débutant, il doit apprendre et écouter ce que les plus expérimenter leurs disent. L'escalade est un sport à risque et un débutant qui croit tout savoir est un danger public, ce qui explique le rejet dont ils sont "victimes". Le débat SAE/falaise vient un peu de là, un débutant qui n'a fait que de la salle à souvent une autre approche de l'escalade qu'un grimpeur plus expérimenté qui a grimper en salle et sur différentes falaises, voire en montagne. En falaise on est tout de suite plus humble! A 5-6 au dessus d'un point, pas question de frimer Wink
Par contre il y a aussi plein de débutant qui comprenne tout ça et qui sont les bienvenues! Wink

Sur ce bonne grimpe

Voir le profil de l'utilisateur

+1

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
C'est sympa, dans mes deux sports en ce moment ( snowboard et escalade ) tout le monde se tire dessus à peu près pour la même chose..

Laissez les gens faire ce qu'ils veulent comme ils le veulent  ange 
Faut arrêter de se prendre la tête pour rien les gens !

-momentpeacedelajournée-

et j'ajouterai à Nico_be


"Un ancien est un ancien, il doit apprendre et écouter ce que les moins expérimentés leur disent"... et ce qu'on attend d'eux : un "vrai grimpeur", (si c'est un ancien), c'est tout d'abord quelqu'un qui aime grimper ; et s'il aime grimper,  il a naturellement le désir partager sa passion.
Si c'est un débutant, il a soif d'apprendre, donc il parle et partage !
Partageons notre confiance dans les nouveaux comme les anciens



Entre parenthèse, une petite histoire toute fraîche qui m'est arrivée la semaine dernière, que je souhaitais vous raconter :

J'étais en train de regarder une paire de jeunes "pas-si-débutant-que-ça" que je ne connaissais pas faire une voie en tête... ça m'intéressait parce que je n'arrivais pas à passer un pas. Au dessus du 2eme clou, le grimpeur demande du mou pour clipper le 3eme et là (vieille corde qui coulisse mal), l'assureur lâche le brin du bas pour donner à 2 mains du mou !!! je crie "HÉÉÉÉ!" et je plonge sur le brin... je jète volontairement un froid en disant "on ne lache jamais le brin du bas", que je n'ai plus lâché jusqu'à la fin de la voie.
Ce que j'ai fait ensuite au lieu de le sermonner, c'est que je lui ai montré comment déverrouiller un peu un reverso quand ça coulisse mal, comment donner une grande quantité de mou à la fois et le reprendre rapidement...

Et après je lui ai dit " tu m'assures ?"... réponse : "heeeeu..." ... "allez, hop, y a pas de 'heu', au boulot"

Bon, j'avoue, j'étais pas très rassurée, je me suis forcée à pas regarder ce qu'il fabriquait en bas mais j'ai un peu tout pris en prise ^^

et maintenant, je pense qu'on est copains, vu que mardi on a passé presque toute la session à grimper et papoter tous les 3.


Ce que je voulais leur montrer à  tous les deux, c'est surtout l'importance de la confiance en l'autre... et le mérite de cette confiance.



Pour moi, humilité, respect et confiance représente vraiment ce qu'est dans le fond l'escalade. Il ne faut jamais oublier de trouver les moyens de transmettre ça tout autant que de transmettre à tenir correctement un système d'assurrage.
... Et pour transmettre ce bel esprit, beeeen faut grimper ensemble !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum