forumescalade

La verticalité sportive, dans tout ses aspects.


    syndrome des loges chronique

    avatar
    romainf
    5
    5

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 09/02/2010

    syndrome des loges chronique Empty syndrome des loges chronique

    Message par romainf le Mar 9 Fév - 18:41

    bonjour à tous,
    je suis étudiant kiné et je voulais savoir si parmi vous, certains étaient atteints d'un syndrome des loges musculaires aux avant-bras lors de l'effort et avoir un témoignage de leur expérience.

    En fait, je suis en train de préparer un mémoire sur la prévention et les traitements de ce syndrome chez les sportifs et je voudrais savoir s'il est présent dans l'escalade, si quelqu'un l'a eu, comment il se manifeste et savoir si certains ont déjà eu recourt à des traitements (kiné, chirurgie, autres...), le nombre d'heures de pratique par semaine et votre âge.

    si certains pensent

    avoir les symptômes d'un syndrome des
    loges (pour faire court : avant-bras gonflés, sensation de tétanie,douleur dans
    l'avant bras et tout ça qui arrive de plus en plus tôt au cours des années lors
    de l'effort), accepteraient-ils de tester des moyens thérapeutiques
    kinésithérapiques et de me faire part de l'évolution et savoir si ces moyens
    ont été efficaces ?



    je ne veux pas faire d'hypocondriaques (la douleur aux avant-bras ne veut pas forcément dire qu'il y a un syndrome des loges) mais seulement essayer de trouver une alternative à la chirurgie par des moyens de prévention (étirements, traitements kinésithérapiques)

    je vous remercie de vos témoignages et de vos réponses qui m'aideraient.

    je vous laisse mon mail si vous ne souhaitez pas répondre ici ou si vous avez des questions à ce sujet.

    merci

    romain
    avatar
    Invité
    Invité

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par Invité le Mar 9 Fév - 18:50

    Pourrait tu développer un peux plus le syndrome parce que avoir les bras péter au point de plus pouvoir fermer les mains ca arrive à toute les séances casiment ^^ !
    ztroph
    ztroph
    6c
    6c

    Masculin Nombre de messages : 120
    Age : 32
    Localisation : Lyon
    Date d'inscription : 27/01/2010

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par ztroph le Mar 9 Fév - 19:02

    Oui il serait préférable d'éclaircir un peu ce syndrome..
    Je rejoins Sim sur le fait qu'après chaque séance, j'ai les avants bras durs comme le roc! Ceci dit, des bons étirements et ça repart le lendemain Smile
    avatar
    romainf
    5
    5

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 09/02/2010

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par romainf le Mar 9 Fév - 19:16

    les muscles sont répartis par groupes dans ce qu'on appelle des loges. cette loge est délimitée par un tissu fibreux qu'on appelle "aponévrose" et qui est moins extensible que les muscles.

    lors de certains efforts (en motocross, planche à voile.. peut-etre l'escalade), souvent chez ceux qui pratiquent beaucoup et longtemps, les muscles travaillent et augmentent de volume.
    Seulement, comme l'aponévrose "résiste" à cette augmentation de volume, les muscles compressent les vaisseaux et les nerfs, ce qui peut avoir, dans des cas critiques, des conséquences graves.

    je ne dis pas qu'une douleur, ou une tétanie des bras, parfois troubles sensitifs EST un syndrome des loges mais ils en sont les symptomes.

    en planche à voile et en motocross, pour les pratiquants assidues, ces symptomes arrivent au bout de quelques heures, puis la tétanie et la douleur diminue apres l'effort. Puis au fur et à mesure des années, les symptomes arrivent de plus en plus tôt et mettent plus de temps à se dissiper.
    dans ce cas, il faut aller faire des test de mesure de pressions chez un medecin du sport pour révéler ou non un syndrome des loges chronique.

    je sais qu'en escalade, on a les avant-bras qui tétanisent mais je ne sais pas si il y a eu des syndromes des loges.

    j'espere répondre à tes attentes ?
    ztroph
    ztroph
    6c
    6c

    Masculin Nombre de messages : 120
    Age : 32
    Localisation : Lyon
    Date d'inscription : 27/01/2010

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par ztroph le Mar 9 Fév - 19:18

    well,
    cela m'éclaircit effectivement.

    Dans beaucoup de cas il s'agira de tétanie uniquement mais je pense que la pratique de l'escalade peut engendrer ce syndrome.
    Reste à savoir si tu vas avoir la chance de croiser un grimpeur atteint.

    Bon courage pour ton mémoire Wink
    avatar
    Invité
    Invité

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par Invité le Mar 9 Fév - 19:49

    Moi qui n'y connais strictement rien dans tout ça ... On m'as dit que c'était l'acide lactique qui provoquait "les bouteilles" comme on dit dans le jargon . Il y a un rapport ? En tout cas jamais entendu parler de ce syndrome auprès de grimpeur .
    avatar
    romainf
    5
    5

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 09/02/2010

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par romainf le Mar 9 Fév - 20:31

    oui en effet.
    en gros quand ton muscle augmente de volume, il compresse les vaisseaux sanguins et diminue l'apport nutritif. il va trouver un autre moyen pour compenser cette diminution (glycolyse anaérobie) qui produit de l'acide lactique qui (par d'autres procédés) va augmenter le volume des cellules musculaires. apres c'est une cercle vicieux.
    avatar
    Invité
    Invité

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par Invité le Mer 10 Fév - 11:31

    Je pense pas avoir deja entendu sa chez des potes ou meme moi, sinon j ai une question syndrome des loges chronique X164_gif , quand je me fait des tres grosse seance d'ouverture de voie et donc teste de ses voie sur la fin de la journée mes bras se ferme tout seul et je suis obligé de prendre l autre bras pour les ouvrir....c'est normal?....c'est du a quoi?
    avatar
    romainf
    5
    5

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 09/02/2010

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par romainf le Mer 10 Fév - 13:43

    je suis encore étudiant et donc je ne détient pas toutes les vérités.

    ta tétanie et peut-être due à l'histoire de l'acide lactique.
    Pour certains, le travail en statique des fléchisseurs des doigts n'est pas un travail physiologique et pourrait entrainer cette tétanie (due à l'augmentation de volume des muscles etc...). En planche à voile et moto cross, c'est un travail en statique longue durée et ce sont les sports où on retrouve le plus de syndromes des loges.

    je pense que l'escalade sollicite beaucoup les fléchisseurs des doigts dans des prises fines et de forces donc je viens me renseigner ici.

    si pendant la tétanie tu as la sensation d'une douleur en étau sur l'avant bras, et que la tétanie arrive de plus en plus tot dans tes séances en mettant plus de temps à se dissiper alors PEUT-ETRE que tu as un début de syndrome des loges. Si tu as des troubles sensitifs dans la main, par contre, inquiète toi.

    Mais j'insiste sur le fait que je ne détient pas toutes les vérités.

    En tout cas, n'hésites pas à t'étirer les doigts, les avant-bras et meme les bras.
    avatar
    Invité
    Invité

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par Invité le Ven 12 Fév - 13:48

    Je connais quelqu'un à qui s'est arrivé mais je ne pense pas que ce soit un syndrome des loges chronique.
    Cette personne était en surentrainement et puis un jour c'était la séance de trop!
    Je sais juste qu'il s'est fait inciser les bras, beurk syndrome des loges chronique Icon_mrgreen
    avatar
    romainf
    5
    5

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 09/02/2010

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par romainf le Ven 12 Fév - 14:48

    ah oui c'est bien ça alors.

    tu crois que je pourrais le contacter (par mail) ?
    avatar
    Invité
    Invité

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par Invité le Ven 12 Fév - 19:20

    Je vais essayer d'obtenir son mail Wink
    spider
    spider
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1116
    Age : 32
    Localisation : bas rhin (67 alsace)
    Date d'inscription : 24/06/2004

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par spider le Mar 23 Mar - 22:10

    note de modération: sujet déplacé vers le sous forum dédiés à ce type de sujets

    Je connais le syndrome des loge aigu (dont tu à bien expliqué le mécanisme physiopathologique) qui a une sanction (comme on l'a dis) qui est chirurgicale par ouverture de ces fameuses loges par incision longitudinale (on coupe dans le sens de la longueur) pour permettre de couper le cycle vicieux qui peut conduire dans le pire des cas a la nécrose totale et irréversible des muscles de la loge (comprenez : la perte définitive des muscles concernés)

    Par contre le syndrome des loges chronique je ne connaissais pas!Sur quel critère appelle t'on ceci le syndrome des loges chronique?Par ses récidives?Ou par le fait qu'il y aie une hyperpression constante dans les loges?

    En fait je me demande si tout grimpeur ne fait pas de syndrome des loges à minima à chaque fois qu'il grimpe mais que l'arrêt de l'effort imposé par la douleur musculaire et la sensation de tension intense (les fameuse bouteilles) ne force pas le grimpeur à stopper son activité avant que s'enclenche le mécanisme en cercle vicieux du syndrome des loges à proprement parler.

    Je veux dire qu'il y aurais peut être une sorte de "seuil" qui une fois franchis déclenche le mécanisme du syndrome.

    Si je ne me trompe pas (il fraudais faire des études pour vérifier cette hypothèse) cela voudrais dire que certains grimpeurs aurais des anomalies d'ordre métaboliques ou anatomiques qui favoriserais plus facilement le passage de ce seuil et ainsi provoquer ces syndromes plus facilement.Donc une catégorie de personnes prédisposée à faire un syndrome des loges ce qui rendrais le problème non spécifique aux grimpeur mais est particulièrement visible chez nous car on sollicite de façon importante certaines des loges connues pour être les plus touchées par ce syndrome pour des raisons principalement anatomiques.

    Bon je me perd un peu

    Personnellement je n'avais pas entendu parler de ce syndrome hors des bancs de la fac de médecine en tout cas cela m'interesse beaucoup (en tant que grimpeur bien sur mais aussi en tant qu'étudiant en médecine) si tu pouvais me faire parvenir ton travail une fois celui-ci terminé?

    Avec mes excuses de ne pas en savoir plus à ce sujet et donc ne pas pouvoir apporter plus d'informations.


    _________________
    "Sur les grandes montagnes,toute les forces sont concentrées sur la tâche à accomplir.Pourtant,le sommet n'est qu'un symbole de réussite...La tentative en soi est aussi digne d'estime." (Dr Charles S. Houston)
    avatar
    adrian
    5
    5

    Nombre de messages : 1
    Date d'inscription : 14/08/2010

    syndrome des loges chronique Empty echange de bon plan

    Message par adrian le Sam 14 Aoû - 20:44

    salut je m'appelle adrian
    je suis kiné avec l'equipe de france espioir d'escalade
    j'aurai voulu parler avec toi de ton memoire
    peut on se tel ou par mail
    je travaille aussi sur le syndome des loges
    merci d'avance
    adrian
    avatar
    tinois17
    5
    5

    Nombre de messages : 1
    Date d'inscription : 20/02/2011

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par tinois17 le Dim 20 Fév - 14:05

    Salut à tous,

    J'ai arreté l'escalade depuis 2 ans environ. J'ai grimpé énormément en bloc, si des personnes du forum sont de paris et grimpe a antrebloc ils m'ont certainement croisé j'y étais de 2008 à 2010 entre 4 et 7 fois par semaine 4h par séance avec le team la maschine (jeremie cogan,antoine heydoux, antoine vandeputt, vincent pochon etc...). Tout ça pour dire que je grimpais énormément.
    Le syndrome des loges je l'ai j'ai tout essayé sauf la chirurgie. A l'époque je préférais avoir mal après une séance (larme au yeux, mains qui se ferment toutes seule et impossible à ouvrir sans avoir des crampes monstrueuses dans l'avant bras, impossibilité de dormir bref la merde). Je préférais avoir mal que subir une chirurgie qui m'aurait imposé une longue très longue pause de grimpe... j'avais un niveau moyen 7a/b à bleau mais j'en avais chié pour atteindre un niveau pour croiter du 7a régulier.
    Bref kiné, étirement de 2h, hydratation intente etc... rien y a fait.
    Hier après 2 ans d'arrêt je suis allé grimper sur bordeaux tranquillou. Après la session rebelote crampe, mains qui se ferment toutes seule etc... quand on l'a on l'a... maintenant je fais du kitesurf et ça me l'a fait une seule fois après une grosse session. Je pense en toute objectivité que seule la chirurgie peut être efficace car on est confronté à un phénomène mécanique...
    AUtre sport touché par ce syndrome: motocross, kite, planche à voile.
    avatar
    Manon
    5
    5

    Nombre de messages : 1
    Date d'inscription : 20/09/2012

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par Manon le Jeu 20 Sep - 10:08

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d'informations concernant le syndrome des loges pour un mémoire !

    Romain, serait-il possible de te contacter par e-mail ?
    Letripeurfou
    Letripeurfou
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 3405
    Date d'inscription : 21/07/2006

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par Letripeurfou le Jeu 20 Sep - 10:36

    Salut Manon,

    Tu devrais tenter de lui envoyer un MP pour que ça lui envoie un mail, car romainf n'es plus passer sur le forum depuis février 2010.


    _________________

    Y'a que les routes qui sont belles, et peu importe où elles nous mènent...

    "Longtemps" ça peut exister. Le fait de savoir que "toujours" est une vue de l'esprit, ça donne un petit peu plus de précieux à "maintenant".

    Contenu sponsorisé

    syndrome des loges chronique Empty Re: syndrome des loges chronique

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 20 Nov - 1:13