forumescalade

le forum de l'escalade


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Histoires de grandes voies.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Histoires de grandes voies..... le Dim 9 Oct - 13:49

Depuis peu tombé amoureux des grandes voies, j'ai eu envie de faire partager cet amour avec vous tout en espérant que vous aussi, vous ayez envie de faire de même !

J'ouvre donc ce sujet afin de parler de nos expériences respectives au coeur des grandes voies, mais aussi apporter des précisions quand au lieu, nombres de longueurs, cotations, beauté de la voie, équipements, questions, conseils etc....... afin de créer un "genre" de topo grandes voies du forum !! bong

En espérant que ce topic serve la communauté "forumescalade" ! merci

Donc je commence en conseillant une grande voie magnifique au Cap Canaille à Cassis : 2 vauriens 3 canailles en 7 longueurs 6a+ max d'une beauté incroyable sur différents types de roches (calcaire et grès, conglomérats) ainsi que des passages dans des grottes et des couloirs étroits !!! Magique !

Puis la dernière en date a La sainte Victoire prés d'Aix en Provence, "la commande" en 13 longueurs en 6b max avec 400m d'escalade pure, ambiance montagne garantie !!!! Des souvenirs inoubliaux, un engagement à toute épreuve, confiance et abnégation....tout cela est primordial !!! thumleft

j'attends vos expériences et vos decouvertes avec impatience..... bomp







Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Histoires de grandes voies..... le Lun 10 Oct - 11:21

Salut
En fait tu veux des idées de grandes voies ou des anecdotes qu'on a eu ou des grandes voies connues pour leurs histoires?? précise un peu Very Happy

Vite fait: "allegria" en corse, 5+ max TA dans un champs de tafoni à un point que ça passe partout durant 10 longueurs et que c'est une belle balade.
"Mi dissocio" au val d'orco, une voie facile aussi en dalle spittée "léger" avec juste un 6a mais des points souvent très loin dans une dalle à friction...
"fessura del desperazione" à orco toujours, une fissure qui coupe la falaise, ça se protège uniquement avec des maxi friends et pas partout, des fois ça engage mais sans jamais être mutant.
"la cheminée du devenson" , du TA toujours mais bien protégé quand même. Une cheminée qui déverse légèrement dans du 4!!! avec des passages dans des boyaux où t'arrive vite à enlever les friends du baudrier pour pouvoir passer... et sortie de boyaux plein gaz des fois.

Voir le profil de l'utilisateur http://canyonisme.net/

3 Re: Histoires de grandes voies..... le Lun 10 Oct - 13:37

Moi au départ j'étais pas trop fan de grandes voies, j'étais plutôt en recherche de difficulté pure et je me trouvais très gênée par le sac à dos, le casque, etc...

Et puis on m'a initiée et maintenant quand j'en ai pas fait depuis longtemps ça me manque énormément. Pour l'ambiance je pense... les lieux loin de tout, la beauté d'une ligne, les manips de corde, les galères...

Mes beaux souvenirs : La jonte, le Verdon, Villanova de Meia

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Histoires de grandes voies..... le Mar 11 Oct - 16:38

guigui a écrit:Salut
En fait tu veux des idées de grandes voies ou des anecdotes qu'on a eu ou des grandes voies connues pour leurs histoires?? précise un peu Very Happy

Vite fait: "allegria" en corse, 5+ max TA dans un champs de tafoni à un point que ça passe partout durant 10 longueurs et que c'est une belle balade.
"Mi dissocio" au val d'orco, une voie facile aussi en dalle spittée "léger" avec juste un 6a mais des points souvent très loin dans une dalle à friction...
"fessura del desperazione" à orco toujours, une fissure qui coupe la falaise, ça se protège uniquement avec des maxi friends et pas partout, des fois ça engage mais sans jamais être mutant.
"la cheminée du devenson" , du TA toujours mais bien protégé quand même. Une cheminée qui déverse légèrement dans du 4!!! avec des passages dans des boyaux où t'arrive vite à enlever les friends du baudrier pour pouvoir passer... et sortie de boyaux plein gaz des fois.


En fait, un peu des 3 pour tout te dire. clin d'oeil Tout ce qui concerne les grandes voies m'intéresse ainsi que les expériences de vrais grimpeurs du forum, qui évoluent dans des cotations raisonnables dont tout le monde pourrait en profiter ! D'ailleurs, les voies que tu as fait en corse me plaisent beaucoup et j'aimerais pouvoir y grimper le printemps prochain. bomp

Voir le profil de l'utilisateur
il n'y a que la première en corse, les deux suivantes sont en val d'orco en italie, la dernière est aux calanques.

J'ai pas encore assez tourné en grande voie, c'est pas l'envie qui manque mais un équipier avec qui je m'entende bien et dans le même niveau. Mais je crois que là j'en tiens un bon pour les temps prochains.

Voir le profil de l'utilisateur http://canyonisme.net/

6 Re: Histoires de grandes voies..... le Mer 12 Oct - 19:28

Faut pas me le dire 2 fois ça..... je suis l'homme de la situation !! clin d'oeil Moi non plus mes expériences en grandes voies ne sont pas nombreuses (8 au total) mais je pense être complètement autonome d'ici peu, mais trouver un bon compagnon de cordée devient difficile et rare, c'est vrai !!!

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Histoires de grandes voies..... le Mer 12 Oct - 19:41

t'es dans quel coin? moi je suis à mi-chemin entre aiglun, verdon et mercantour. autant on peut grimper ensemble si l'occasion se présente. je cherche des équipiers calanques ou oisans dans le 6a/b en TA ou spitté.

Voir le profil de l'utilisateur http://canyonisme.net/

8 Re: Histoires de grandes voies..... le Mer 12 Oct - 23:11

pour moi, toute petite expérience en grande voie, j'en cumul deux seulement applaudi
Donc la seul chose que je peux donner c'est en espagne à Mallos de riglos, voie-> El puro.
Très connu je suppose mes voici les quelque infos:
-180m
-9 longueurs
-pas le plus dur, 6b sur la dernière longueur ( qu'est ce que j'en ai chi... d'ailleur rire )


Voila pour moi.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Histoires de grandes voies..... le Jeu 13 Oct - 10:30

Letripeurfou


Modérateur
Modérateur
Moi je fais énormément de grandes voies. Que ça soit pour moi ou pour emmener des gens ou des groupes le découvrir...

Meilleurs souvenir...

  • La jonte : La diagonale du Gogole, avec Irma, une 6 Longueurs en 6a+ max, super voies avec une ambiance très particulière et très gaseuse, une ambiance différentes par longueur... Fait parti des plus belle que j'ai pu faire...
  • La jonte : L'arrête Ouest, Avec Fred : Il y a un an exactement, dans le grand froid car là-bas c'était plus un 0 °c avec du vent. 3 longueurs en 6a+ d'après le topo... On a quelques doutes... Un très bon souvenir, même si on a chié mou pendant quelques jours ensuite ^^
  • En Corse, dans la vallée de la Restonica. Je me rappelle plus du nom, je regarderai dans le topal. Mais superbe voie, soit disant équipé pour la corse (3 points sur 3 longueurs en tout, j'ai des doutes^^) mais facile avec des sangles à mettre un peu partout...
  • le Verdon aussi, une petite voie de 3 Longueurs en 6a+, super fine et très jolie... (je vais chercher le nom aussi)

Voilà les premiers souvenir qui me viennent à la tête, même si j'en ai plein d'autres pour lesquelles j'ai le sourire en y repensant... (et d'autres pas trop^^)


_________________

Y'a que les routes qui sont belles, et peu importe où elles nous mènent...

"Longtemps" ça peut exister. Le fait de savoir que "toujours" est une vue de l'esprit, ça donne un petit peu plus de précieux à "maintenant".
Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Histoires de grandes voies..... le Jeu 13 Oct - 12:31

ha ha LT, pour le point n°2 ...

tu oublies la descente sur cordes fixes approximatives ...
Mais cette 2ième longueur en 6a .... rien que d'y penser il faut que j'aille au toilettes ! m'enfin à refaire avec un climat plus favorable !

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Histoires de grandes voies..... le Jeu 13 Oct - 21:33

Si je me rappel bien l'arête ouest c'est 5c/6a/5b.
Mais le 5c et le 6a sont assez durs, et puis l'équipement dans la jonte c'est pas trop fait pour les gens qui ont peur, ou alors les ouvreurs ont fait en sorte de bien se marrer quand ils voient les gens qui ont peur aller dans leurs voies. C'est toujours très bien équipé, pas de dangers, et de bonnes prises pour clipper, par contre en général les mouvs durs sont obligatoires, et pas qu'un peu, c'est presque toujours les pieds au dessus du point (voir même bien au dessus) qu'on fait le mouv dur.
Pour rester dans la jonte j'avais fait "putin ma corde", ca aussi c'est grande classe.(encore mieux en connectant les deux dernières longueurs, par contre il faut corde de 80 et 20dégaines en en sautant quelques unes)
Sinon à faire, "nous partirons dans l'ivresse", à la meige, 400m, tout spitté, 6a max et démentiel.
Et un peu de pub pour la rancune, tout est à faire la bas, avec une note spéciale pour "la collangette (aussi appelée "la classique, et la variante de "india song" en partant droit en dessous de la l2 et en finissant droit au dessus. (c'est un peu plus dur, 6c/7a/6c, mais tellement dément!)
"la valse du temps" à presles fait aussi parti des trucs à faire je pense.

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Histoires de grandes voies..... le Sam 15 Oct - 11:26

Guigui Arrow Je suis sur Marseille et serais ravis de taper quelques longueurs avec toi, dans les calanques ou autres (je peux me déplacer) !! bomp

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Histoires de grandes voies..... le Mar 1 Nov - 23:57

ma dernière grande voie en date, sur Marseille, 1 jour avant de déménager.

Avant de partir, je voulais quand même faire un petit tour sur l'arrête de Marseille, la classique avec le fameux Pas.
J'y vais avec un collègue qui ne connait pas trop les manips de corde ( mais qui a déjà fait des GV en second), mais c'est moi qui grimpe en premier, donc pour la monté c'est nickel. Arrivé en haut, après avoir contempler le paysages, j’installe le rappel sur l'endroit indiquer par le topo pour descendre face Sud)

Je descends donc en premier, 5m avant l'arrivé je crois apercevoir le rappel n2, je descend donc en bout de corde et me rend conte que c'est juste 2 vieux piton rouillé reliai par 2 sangles.
Et là commence l'angoisse, je suis en bout de corde. Je tente une remonté sur corde (mais 40m de corde dynamique a remonter avec un prussik c'est chaud, surtout que je commence à être épuisé; de toute façon un surplomb me barre la route).
J'arrive pas a communiqué avec mon pote resté en haut, je lui cris de ne pas descendre, que je suis bloqués. Je redescendent en bout de corde. Impossible de remonter. Je me sécurise et après une heure de tentative pour remonter, je me décide d'appeler les secours.Mon portable capte 1 fois sur 10, faut remonter un peu, épuisé.

Au total, je serai resté 3h suspendu en bout de corde, en plein soleil du mois d'aout, avec plus d'eau. Heureusement que j'avais mas couverture de survie pour limiter la chaleur.

Le lendemain, je vais me balader dans les calanques, et je vois un hélicoptère porté secours à une cordé exactement au même endroit !!!

Alors, erreur dans le topo, ligne de rappel déséquipé ?

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Histoires de grandes voies..... le Mer 2 Nov - 12:58

Letripeurfou


Modérateur
Modérateur
Comme quoi la grande voie reste assez particulier, et il ne faut pas y aller comme on va en couenne ...

Content que ça se soit bien fini pour toi en tout cas !

Moi le weekend dernier aussi, c'était particulier :

  • Voie en terrain d'aventure abandonné après avoir arraché écaille rocheuse de partout et souche d'arbre énorme tombé à côté de mes seconds
  • retour au camion dans les buis à la frontale perdu dans les vignes^^
  • Corde de rappel coincé au moment du rappel, donc remonté sur corde sur 50m (car on a même tiré dessus pour atteindre le sol)


Vive la grande voie !!!


_________________

Y'a que les routes qui sont belles, et peu importe où elles nous mènent...

"Longtemps" ça peut exister. Le fait de savoir que "toujours" est une vue de l'esprit, ça donne un petit peu plus de précieux à "maintenant".
Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Histoires de grandes voies..... le Mer 2 Nov - 14:20

M'a plus belle grande voie que j'ai eu l'occasion d'effectuer c'est à AileFroide, la vie devant soi

http://www.camptocamp.org/routes/54164/fr/la-vie-devant-soi

Après il faut aimer la dalle, car les prises n'existent pas mais le rocher est tellement bon. Il y a juste le rappel ou on a eu un peu dur, car les points ne sont pas tout à fait l'un au dessus de l'autre (même parfois assez éloigné) et aussi car à un moment on a cru qu'on avait laisser un noeud dans la corde, on a donc passez 5 bonne minute à tiré sur cette foutue corde, qui heureusement à fini par passé Smile

Après comme dit plus haut, dans les gorges de la Jonte, l'arrêt ouest. Mais seulement si le but est d'avoir du gaz et les sensations qui vont avec ^^

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Histoires de grandes voies..... le Mer 2 Mai - 14:40

Encore un joli souvenir de grandes voies :

PORNOSTAR à Villanova de Meia, secteur Roca Alta
- Bon, déjà, le nom donne bien envie d'y aller non? Ou alors y'a que moi qui ai l'esprit mal placé? ^^
- Ensuite Roca Alta, comme son nom l'indique c'est la partie la plus haute de Villanova donc une vue dégagée jusqu'à Barcelone...
- Le début commence à l'espagnol, deux points dans les dix premiers mètres, avec le deuxième qui est un piton rouillé et chute interdite avant le deuxième... ça met dans l'ambiance...
- Après c'est de toute beauté tout le long, la majorité en 5c/6a avec le début en 6b (là où il y a deux points super loin, va comprendre la logique des espagnols...), ensuite une joli dalle en 5, un bombé magnifique côté 6b mais qui serait plutôt 6a avec des gros bacs et des pieds partout et des points tous les mètres, ensuite une grande longueur en 5 très verticale avec des bonnes prises, et une dernière longueur courte avec un pas de bloc en 6b+.
- Très très jolie voie, belle ambiance, avec comme toujours à Villanova les vautours à l'arrivée, bref, à faire si vous passez dans le coin!

Et deux petites photos pour le plaisir...

[url=]villanova 1[/url]

[img][/img]

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Histoires de grandes voies..... le Lun 21 Mai - 21:18

On a fait très fort ce week-end... T'arrives en haut de la voie... y a plus le plaquettes, seulement les goujons... joie bonheur... L'arrivée à 3 cordées sur le même relais, la corde qui se fout dans une branche après le rappel..., les équipeurs qui sont des psychopathes mai que c'était bon!!!!

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Histoires de grandes voies..... Aujourd'hui à 14:48

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum