forumescalade

La verticalité sportive, dans tout ses aspects.


    Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Dream Tim
    Dream Tim
    6c
    6c

    Masculin Nombre de messages : 135
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 16/09/2010

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Dream Tim le Ven 17 Sep - 12:27

    Bonjour à tous,
    Je me pose une question existencielle : à l'époque où je grimpais nous avions une échelle des difficultés limité au 6.Au-delà, nous avions recours à l'escalade artificielle ou au tire-clou.Qu'est-ce qui a fait qu'en trente ans, le grimpeur est devenu une araignée en mesure de franchir des difficultés en libre qui nous semblaient insurmontables autrement qu'en artif ? L'homme serait-il devenu un mutant ? Est-ce dû à la préparation physique (musculation, etc...)ou mentale, l'équipement (clous scellés)...?

    Qu'est-ce qui incite les grimpeurs actuels à évoluer sur une longueur ? On voit très rarement des grimpeurs effectuer des voies intégrales (dans les Calanques, pour ce que je connais) en tête ou en réversible.

    L'escalade semble avoir évolué d'une pratique "en cordée" à celle d'une gymnastique spectaculaire, de haut-vol, ou l'esprit de compétition semble avoir pris le pas sur l'esprit de cohésion, de partage, pour le meilleur et pour le pire....l'esprit "cordée" quoi ! Mais peut-être me trompé-je totalement dans mon analyse....
    Merci pour vos réponses.
    Cordialement, à tous, grimpeurs d'hier et d'aujourd'hui !
    nimpro
    nimpro
    7c
    7c

    Masculin Nombre de messages : 832
    Age : 39
    Localisation : (95) val d'oise Vetheuil
    Date d'inscription : 03/09/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par nimpro le Ven 17 Sep - 12:47

    Pour ma part l'escalade est resté ce qu'elle etait!!
    Un etat d'esprit avant tout!!

    Mais il est vrai que bon nombre de pratiquant maintenant se fixe plutot des objectif de performance(fait de société?...)que de penser au plaisir et au partage....(moui...beaucoup de ca dans notre société en general...)

    Pour ce qui est des performances je pense que l'equipement(chaussons...ect...) aide en pratique et aussi sur le mental!! forcement...on s'engage moins que quand on placait des clou donc certain peuvent plus facilement l'esprit leger s'essayer dans des 7/8...

    Je ne parle pas du neuf car je pense qu'arrive un moment c'est plutot l'accumulation de pas dans les niveau 7/8 qui font que l'enchenement part dans le 9...

    (Je sais pas si j'ai été clair)

    En tout cas non je ne suis pas un vieux de la vieille mais ne t'inquiete pas, beaucoup d'entre nous on encore l'esprit "cordée"!!!
    (d'ailleur les week end forum le prouvent bien tient^^ tous se cotoie et partage avant de penser essayer performer lol)
    avatar
    gabriel
    7b
    7b

    Masculin Nombre de messages : 485
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par gabriel le Ven 17 Sep - 12:58

    Qaund je te lis, je pense qu'il y a trois choses a prendre en compte que ta vision de l'escalade semble masquer.(c'est pas du tout injuriant, c'est l'impression que j'ai en te lisant)

    Premièrement une question de mode, c'est ca qui mène de plus en plus les grimpeurs a faire de la couenne je pense, et la la com joue je pense, c'est plus facile de faire des photos de couenne que de grande voie.(et encore plus pour les vidéos, on a le temps de faire refaire les mouvs plusieurs fois au grimpeur pour avoir différents angles...

    Deuxiemement le monde change. Une bien grande phrase pour dire simplement que l'on prend l'habitude de vivre de maniere de plus en plus aseptisée, et l'équipement en grande voie fait plus engager la viande, j'ai l'impression que ca sort des moeurs de se mettre la pression. Et aussi, on a tendance vouloir a ce que tout aille de plus en plus vite, certain ne prenne donc pas le temps d'aller faire une grande voie, c'est beaucoup plus long. Cette idée de vouloir compresser le temps a aussi créé les salles d'escalade, et on n'y fait pas de grande voie, donc on perd cette habitude.

    Troisieme et dernier point je pense, le niveau a certe augmenté, mais on ne parle que du niveau des meilleurs ou presque, et au final je ne pense pas qu'il y ait beacoup plus de gens capable de passer au dessus du 6 en grande voie, dans la mesure ou on est a vue (on travailles presque toujours les voies maintenant j'ai l'impression), et qu'il y a le gaz..., et sans aucun doute ca rajoute quelque chose.

    J'espere avoir pu t'éclairé avec ma vision des choses.
    Letripeurfou
    Letripeurfou
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 3405
    Date d'inscription : 21/07/2006

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Letripeurfou le Ven 17 Sep - 14:36

    Je grimpe pas depuis aussi longtemps que toi, mais je suis d'accord qu'il y a eu une évolution et du changement au niveau esprit dans l'escalade.

    je ne parle pas de l'évolution du niveau, qui est du selon moi au fait que maintenant l'escalade est une discipline très connue, donc beaucoup commence très très jeune, et les outils de travail ne sont pas les mêmes (nombreuses salles, nombreux sites etc etc.)


    Pour ce qui est de l'esprit, c'est vrai que ça évolue. Je le vois bien dans mon club aussi, ou certains commence à plus rechercher la compète que de se marrer passer du bon temps et découvrir des gens et des lieux. Ce qui souvent rechercher dès fois, c'est "j'ai fait ça comme cote, et c'est mieux que ta voie^^"
    (pour caricaturer tout ça.)

    Mais bon, c'est le cas de tout le monde heureusement !

    C'est vrai que les weekend du forum, c'est pas du tout ça, parce que je pense qu'on y va tous pour se rencontrer et pour passer du bon temps; je pense pas que parmi les présents au dernier weekend, quelqu'un dira le contraire !!!


    Mais en gros, l'évolution vient pour moi du fait qu'il y a beaucoup plus de grimpeur... et maintenant ça devient un sport normal pour tout le monde, donc tout le monde en fait. (tu as qu'à voir le nombre d'école partout en France qui en propose, avant aucune ne le proposait !!!)

    En gros, l'escalade est et va être victime de son succès. Et on commence à le voir par les sites qui ont déjà fermé, qui sont en train, ou qui vont fermer...


    Voilà mon avis !


    _________________

    Y'a que les routes qui sont belles, et peu importe où elles nous mènent...

    "Longtemps" ça peut exister. Le fait de savoir que "toujours" est une vue de l'esprit, ça donne un petit peu plus de précieux à "maintenant".
    Dream Tim
    Dream Tim
    6c
    6c

    Masculin Nombre de messages : 135
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 16/09/2010

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Dream Tim le Ven 17 Sep - 15:30

    Merci à vous trois pour tous ces éléments de réponse : beaucoup de clairvoyance dans vos propos.
    Effectivement,certains aspects de l'escalade moderne m'avaient échappés.Il m'arrive régulièrement d'aller "en pélerinage" dans les calanques (ou Ste-Victoire) avec mon sac à dos et le casse-croûte jusqu'au pied des voies que j'ai fréquentées (et aussi au pied de celles qui m'ont fait "fantasmer" et que, pour des raisons diverses, je n'ai pas pu gravir).Beaucoup de nostalgie et aussi de l'admiration à regarder la nouvelle génération évoluer.
    Bonne a-m à vous et au plaisir de vous relire.
    Dream Tim
    Dream Tim
    6c
    6c

    Masculin Nombre de messages : 135
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 16/09/2010

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Dream Tim le Sam 18 Sep - 12:12

    L'usage courant et admis du perforateur a sans doute été une avancée majeure dans l'équipement des falaises. Mieux qu'une avancée,une véritable révolution des mentalités.De mon temps, penser à l'éventualité d'utiliser un perforateur était un sacrilège. Si planter des clous était assez courant (posés alternativement avec des coinceurs qui ont été, par la suite, privilégiés aux clous), nous avions des scrupules à placer des spits (outre la fatigue et les efforts surhumains que cela nécessite, en équilibre sur les pédales), il fallait que cela soit justifié par la configuration ou la difficulté du passage à équiper.
    Le perforateur, une "révolution" dans le bon sens du terme (rétrospectivement). merci
    guigui
    guigui
    7a
    7a

    Masculin Nombre de messages : 287
    Age : 37
    Localisation : entre le 06 et le 04 dans le paradis
    Date d'inscription : 10/07/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par guigui le Mar 5 Oct - 12:18

    Je passe pas souvent ici mais voilà un sujet qui m’intéresse. Alors première explication: Guillaume 28 ans, grimpe depuis l'âge de 6 ans mais jamais continuellement ce qui me vaut de stagner dans le 6 et ça me va très bien, je suis pas jaloux du 7. Au début pour moi la base c'était la couenne. Le bloc, la grande voie et encore pire le terrain d'av étaient des disciplines maudites. Depuis ma vision a un peu changée. En habitant à coté d'annot, je me suis mis au bloc et maintenant j'aime ça. Mais aussi au bout d'un moment je me suis mis à la grande voie et j'aime ça aussi. Et depuis moins d'un an, j'ai découvert grâce à deux ouvreurs passionnés la pratique de l'escalade traditionnelle sur coinceurs. J'ai donc changé ma façon de grimper en 5 ans du tout au tout.

    Aujourd'hui j'ai une vision de la grimpe que je ne pense pas erronée:

    Quand il y a 20 ans, le bloc et les écoles d'escalade étaient des entrainements avant d'aller en montagne. que l'ouverture du bas de grandes voies, stoppers et piton au baudard était la finalité d'une vie de grimpeur, aujourd'hui il est est autrement.

    En france (et uniquement en france bizzarement) La fédération a massivement investi et financé des plans d'équipement sur spits et scellements, développé des compets, une presse s'orientant vers la performance et ainsi est née l'escalade sportive.

    Le problème ne vient pas de l'escalade sportive, il vient que les pratiquants ont totalement oublié les origines de la grimpe. L'artif est obsolète d'ailleurs pour être cool on parle de big-wall maintenant. Le trad est une chasse gardé d'extrémistes barbus qui ne veulent pas qu'on spitte leurs terrain de liberté. Et les grandes voies okay, mais à conditions qu'il y ai un spit tout les 3 mètres parce qu'on sera incapable de poser un coinceur entre deux spit et on considèrera la voie terriblement engagée du coup alors que les ouvreurs auront juste sécurisé les passages improtégeables. Vous aurez compris l'ironie dans ce paragraphe.

    Pour moi la grimpe n'est qu'une. On devrait faire du bloc avec des potes, de la salle l'hiver quand il pèle, de l'école d'escalade (qu'on a renommé la couenne vu qu'on aime pas être de petits écoliers) le soir après le taf pour garder son niveau, de la grande voie spitté, mais aussi de l'école de trad!!, de la grande voie en terrain d'av et finalement se rapprocher de l'alpinisme quand on le peut.

    C'est ce qu'il se passe dans tout les pays grimpant au monde, de l'australie à l'angleterra, en passant par l'allemagne, l'italie, l'espagne ou les états-unis, le canada aussi ou la jordanie. La finalité est dans les itinéraires grimpé en trad alors que chez nous elle est dans les voies de 20 mètres en 7c...

    Pour annecdote, j'ai souri plusieurs fois en voyant des potes septogradistes être totalement terrifié à l'idée de faire une fissure en 6a sur coinceurs puis à ne pas avancer en moulinette dans une renfougne en 5sup...

    Je vous invite à lire un article de mon blog lisible ici http://guillaumecoquin.wordpress.com/2010/05/03/du-trad-pourquoi-pourquoi-pas/ qui vous aidera peut être un peu à comprendre pourquoi on doit laisser sans spits les voies de terrain d'av

    Et surtout lire l'article de Nice-climb que j'ai noté dans cet article justement http://www.nice-climb.com/pagesphotos/chroniques/histoire%20du%20libre.htm


    Quand au perforateur. Il sert à équiper les école d'escalade (les couennes donc....) mais aussi à équiper des grandes voies. Selon l'ouvreur et le rocher, certains choisissent de sécuriser totalement, d'autres partiellement là où c'est improtégeable, d'autres ne posent que les relais et d'autres se contenteront juste d'un croquis à l'auberge du coin et laisseront le perfo à la caisse.

    Autre anecdote. Je suis allé grimper dans le mercantour une grande voie partiellement équipé assez facile. une longueur de 40m en 4+ ne comporte que deux points dont le premier à plus de 10m du relais. Pour moi il va de soi que l'équipeur a voulu que les répétiteurs jouent du stoppers pour éviter leur facteur 2 dans un vol de 25m. Pour d'autres, il n'y a juste besoin de clipper les points en place, la voie étant terriblement engagée et redoutée... cherchez l'erreur.... Il y en a qui devraient réviser leurs classiques avant d'aller en montagne.

    Et une petite vidéo de la voie trad ultime d'annot réalisé flash par les anglais. http://tradannot.over-blog.com/ on a encore énormément à apprendre.
    avatar
    Invité
    Invité

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Invité le Mar 5 Oct - 13:00

    Pour moi la grimpe n'est qu'une. On devrait faire du bloc avec des potes, de la salle l'hiver quand il pèle, de l'école d'escalade (qu'on a renommé la couenne vu qu'on aime pas être de petits écoliers) le soir après le taf pour garder son niveau, de la grande voie spitté, mais aussi de l'école de trad!!, de la grande voie en terrain d'av et finalement se rapprocher de l'alpinisme quand on le peut.

    Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi. L'alpinisme et l'escalade sont deux sports qui ont la même histoire mais qui sont bien différents maintenant. On peut aimer l'un ou l'autre ou les deux. Je ne crois pas qu'on "devrait" faire telle ou telle autre discipline. On a le droit d'aimer l'escalade pour le geste, un esprit (qui soit dit en passant a tendance à se dégrader effectivement à cause de l'évolution vers la compétition, je suis d'accord avec vous tous là-dessus), des lieux, un dépassement de soi, etc...

    Si certains ne veulent faire que du bloc ou de la couenne je trouve ça dommage pour eux parcequ'ils ratent quelque chose mais il en faut pour tous les goûts.

    J'ai rencontré beaucoup de gens qui ont tendance à être très méprisants pour les gens qui n'ont pas pour but ultime le sommet mais juste le plaisir de grimper... Je trouve ça dommage... C'est tout aussi dommage que les gens qui n'ont que la compétition en tête!

    Des endroits comme le forum existent pour faire se rencontrer toutes les envies de grimpe, je n'ai pas encore eu le plaisir de vous rencontrer en vrai, mais je pense qu'il représente bien le mélange entre toutes les tendances, et ça qui fait la beauté de ce sport! entre autres...
    guigui
    guigui
    7a
    7a

    Masculin Nombre de messages : 287
    Age : 37
    Localisation : entre le 06 et le 04 dans le paradis
    Date d'inscription : 10/07/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par guigui le Mar 5 Oct - 13:19

    Salut Irma, j'ai pas compris à quel moment t'es pas d'accord avec moi? Quand je dis que j'aspire à tout pratiquer ou quand je dis qu'il faudrait que les gens apprennent à penser que la falaise n'est à la base qu'un apprentissage et pas forcément l'aboutissement?

    Eclaire ma lanterne stp pense
    Letripeurfou
    Letripeurfou
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 3405
    Date d'inscription : 21/07/2006

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Letripeurfou le Mar 5 Oct - 13:23

    et finalement se rapprocher de l'alpinisme quand on le peut.

    Je pense que c'était plus sur cette phrase qu'elle tiquait, et le fait que c'est pas forcément parce qu'on fait pas de terrain d'av qu'on a pas l'esprit orginal de l'escalade.

    A mon humble avis ! Evolution de l'escalade depuis ses débuts... SmileJap


    _________________

    Y'a que les routes qui sont belles, et peu importe où elles nous mènent...

    "Longtemps" ça peut exister. Le fait de savoir que "toujours" est une vue de l'esprit, ça donne un petit peu plus de précieux à "maintenant".
    avatar
    Invité
    Invité

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Invité le Mar 5 Oct - 13:32

    J'allais répondre mais LTF a répondu avant moi. C'est exactement ça.
    Je pense qu'on a le droit de ne pas avoir envie d'aller faire de l'alpi.
    Moi je fais de la grande voie de temps en temps mais certains de mes meilleurs souvenirs de grimpe, les meilleurs sensations, ont été en couenne... et j'assume! Cool
    J'aime tout essayer, j'aimerais essayer le terrain d'av mais de ce que j'en sais je risque de ne pas apprécier parceque plus de temps de manip que de grimpe... Et je ne m'en sens pas moins grimpeuse à part entière. La falaise peut être un aboutissement pour certains. Je préfère par exemple les paysages magnifiques rencontrés en falaise, je trouve les paysages de montagne souvent trop austères... Un exemple parmi d'autres.

    Mais pour le reste, sur l'esprit, la compet, etc je suis tout à fait d'accord, je réagissais parceque ça m'a rappelé des attitudes un peu méprisantes des gens qui font de l'alpi pour les gens qui n'en font pas. Je pense que toutes les tendances peuvent vivre ensemble et je comprends que les gens qui aiment le terrain d'av veuillent qu'on équipe pas à la sauvage tous les sites, etc...

    Bref c'était effectivement juste une phrase...

    Mais si je t'ai mal compris je suis désolée... Embarassed Very Happy
    guigui
    guigui
    7a
    7a

    Masculin Nombre de messages : 287
    Age : 37
    Localisation : entre le 06 et le 04 dans le paradis
    Date d'inscription : 10/07/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par guigui le Mar 5 Oct - 13:54

    justement il s'agit d'une oeillère bien française. des grimpeurs légendaires comme les frères huber, yuji hirayama, édlinger avec berhault, beat kammerlander, ueli stek et bien d'autres ont tout pratiqué et souvent leurs plus grosse réalisation n'étaient pas en falaise mais sur de grandes paroies éloignées.

    Pour moi un grimpeur avec l'esprit originel (et pas original sinon il sera remarqué pour ses clowneries) reste bien celui qui évolue en connaissant les différentes facettes de sa passion.

    tu peux aussi t'en foutre royalement de l'esprit et privilégier ton plaisir personnel, mais faut il te priver de nouvelles expériences qui t'apporteront peut être encore plus de bonheur pour rester dans le sacré saint cercle fermé français de l'escalade sur spit??

    désolé si je vais droit au but, mais ça m'évite de faire l'homme politique clin d'oeil
    guigui
    guigui
    7a
    7a

    Masculin Nombre de messages : 287
    Age : 37
    Localisation : entre le 06 et le 04 dans le paradis
    Date d'inscription : 10/07/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par guigui le Mar 5 Oct - 14:06

    hihi nos messages se sont croisé

    Je respecte ton idée et je pense que tu a mal perçu mon message (ambigu il est vrai)

    Je ne suis pas alpiniste, j'en fais très peu (et plus souvent en ski d'ailleurs) donc je vais avoir du mal à être méprisant. Mais ça reste pour moi une finalité dans l'évolution sportive des activités de montagne. La personne qui fera de l'alpi maîtrisera tout les paramètres d'un site. mais personnellement je ne sais pas si je suivrait cette évolution ou si j'en resterais là où j'en suis.

    la grimpe en elle même n'est qu'un des paramètres justement et aujourd'hui il est dommage de n'en faire qu'une finalité alors qu'elle peut te mener à autre chose d'aussi plaisant. et ce qui me choque aujourd'hui c'est de voir qu'il est inconcevable pour un grimpeur (français) de sortir des clous quand nos voisins prônent la versatilité. (et avec un jeu de mot au passage rire )


    que le gratton magique soit avec vous clin d'oeil
    nimpro
    nimpro
    7c
    7c

    Masculin Nombre de messages : 832
    Age : 39
    Localisation : (95) val d'oise Vetheuil
    Date d'inscription : 03/09/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par nimpro le Mar 5 Oct - 14:57

    Mouais....

    Je suis pas d'accord avec toi en tout cas!

    Exemple parallele:
    Si je fesait de la planche a voile.... c'est pas pour ca que j'aimerait forcement faire des trans-atlantique sur voilier...

    Bah en montagne c'est pareil!!

    Alors les randonneur qui se ballade sur les GR ,..., ils devrait aussi se mettre a l'escalade sous toutes ses formes et l'alpi non? ils se gachent d'un bon plaisir en ne connaissant pas toute les facettes des sport de montagne?

    Je laisse toute les communautés du monde se faire plaisir comme elle l'entende sans porter aucun jugement!! Qu'on fasse de meme pour les autres!


    J'ai fait jusqu'ici pas mal de pratique en montagne(même si pas assez a mon gout) mais du bloc a l'alpi j'ai pratiquer!!! j'aime certaine chose que je n'ai pas a expliquer ici mais c'est ce jugement que tu as sur "les français" avec leur "œillères" qui me gêne!!(même si t'es français aussi heinXD)

    Car j'ai une philosophie de vie! c'est de ne pas porter de jugement!! chacun est libre de faire ce qu'il veut comme il le veut!! et se référer aux autres pour dire "ils font comme ci alors pourquoi on fait pas pareil?" je dit non!!! la pensé unique m'irise!! et j'aime que partout sur la terre les hommes(et femmes...je vous oublie pas Wink )puisse avoir des pratique différente!!

    Car a tout niveler,a tout stéréotyper...on fini par tout stériliser...

    C'est ca que dans mon post j'ai synthétiser par "fait de société"

    Vive la différence!!!



    (ps: sans animosité aucune hein Wink juste je revendique le droit a la différence Wink )
    nimpro
    nimpro
    7c
    7c

    Masculin Nombre de messages : 832
    Age : 39
    Localisation : (95) val d'oise Vetheuil
    Date d'inscription : 03/09/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par nimpro le Mar 5 Oct - 15:06

    ah oui en me relisant...

    Pour moi quand je pense aux premier grimpeur, lorsque tout cela n'etait qu'un commencement...ils ne faisait pas comme les autres,etait pour certain un peu montrer du doigt...(oui un peu fou tout ca..)

    Ils etait simplement different!!Et d'assumer leur choix en les revendiquant,en continuant ce qu'ils faisait...ils se faisait plaisir!! et a leur maniere!!!! Alors que tout les autres trouvait ca plus ou moins etrange^^

    Ils etait libre merci
    avatar
    Invité
    Invité

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Invité le Mar 5 Oct - 15:27

    Si je fesait de la planche a voile.... c'est pas pour ca que j'aimerait forcement faire des trans-atlantique sur voilier...

    C'est marrant, j'ai failli prendre le même exemple, les grands esprits de rencontrent!... ^^ Very Happy
    guigui
    guigui
    7a
    7a

    Masculin Nombre de messages : 287
    Age : 37
    Localisation : entre le 06 et le 04 dans le paradis
    Date d'inscription : 10/07/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par guigui le Mar 5 Oct - 15:34

    nimpro a écrit:
    (ps: sans animosité aucune hein Wink juste je revendique le droit a la différence Wink )
    t'inquiète je l'ai pris comme une bonne discussion autour d'une mousse virtuelle à défaut de la faire en vrai.

    Le but de mon message n'est pas de vous convertir, bien au contraire tire la langue mais d'aider à comprendre qu'on puisse voir les choses différemment que ce qu'on nous appris, perçois tu la nuance?

    à titre de comparaison, prenons un skieur. Il va débuter en station jusqu'à arriver au bout de sa progression personnelle. il prendra toujours autant plaisir, mais aura fait le tour de la station et fera toujours les mêmes pistes au même niveau, seul la présence de ses potes changera le cour de sa journée. Peut être que si il chausse des skis de rando il découvrira autre chose de plus grand, et considérer ça comme un aboutissement de rider avec son niveau de ski alpin dans un couloir sauvage plein de poudre vierge, loin de tout et sans assistance.
    Mais le contre exemple est le randonneur à ski, qui n'a jamais fait de piste, qui ski comme une luge et qui maudit les skieurs de station, lui aussi devrait s'ouvrir et aller faire quelques vertes...

    Je suis français comme tu l'a deviné mais je suis choqué de voir comme dans notre pays on s'enferme dans des "cases". quelques exemples:

    en france un skateur fera du street mais pas de longboard. en suisse, le minot ira au skateparc en longboard.

    en france le snow alpin est mal vu, à l'étranger, les freestyleurs en font pour apprendre à cranter dans les pipes (suisse, italie, allemagne...)

    en suisse, une grosse proportion des skis de poudre sont montés en diamir, pas chez nous.

    la grimpe j'ai expliqué déjà.

    Le fait de dire qu'on est pas ouvert aux autres pratiques et qu'on est vite nombriliste est pour moi une constatation un peu triste. après je m'en fous royalement que vous acceptiez mon point de vue, mais l'important est d'en parler, et dans le cas actuel c'est moi qui revendique ma différence clin d'oeil

    et quand tu dis a tout niveler,a tout stéréotyper...on fini par tout stériliser. et ben pourquoi pas faire autre chose que de l'escalade sportive sur couenne spittées alors?
    nimpro
    nimpro
    7c
    7c

    Masculin Nombre de messages : 832
    Age : 39
    Localisation : (95) val d'oise Vetheuil
    Date d'inscription : 03/09/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par nimpro le Mar 5 Oct - 15:44

    guigui a écrit:
    Le fait de dire qu'on est pas ouvert aux autres pratiques et qu'on est vite nombriliste est pour moi une constatation un peu triste.

    Ahhh, oui j'avait pas tout comprit ca au debut hein Wink

    C'est exactement ce que je m'eforce a essayer d'exprimer ^^

    S'ouvrir aux autres(personnes et pratiques) : un grand oui!!
    Tout essayer si l'envie est la je dit oui!!
    (d'ailleur mon entourage pourrais te confirmer...je dit souvent"dans la vie tant qu'on a pas essayer on peut pas dire!"ce qui pour moi veut dire qu'on ne peut pas porter de jugement ou meme d'avis concret sur quelque chose qu'on ne connait pas personnelement)

    Mais essayer de convertir les autres ou les snober si les autres font autrement je dit non!!(j'ai comprit maintenant que tu n'etait pas de ceux la..j'ai eu l'impression tout a l'heure)


    Bon...maintenant y'a plus qu'a se trouver un Pub a mi chemin entre nous deux applaudi
    guigui
    guigui
    7a
    7a

    Masculin Nombre de messages : 287
    Age : 37
    Localisation : entre le 06 et le 04 dans le paradis
    Date d'inscription : 10/07/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par guigui le Mar 5 Oct - 16:02

    yess tonton, t'a tout compris.

    en fait je reconnais m'être fermé dans mes pratiques et aller jusqu'au boutiste pendant de longues années. puis doucement je me suis ouvert et maintenant j'ai tellement d'enthousiasme à toucher à tout que je défend cette "chapelle" et suis souvent déçu d'être qu'un petit nombre à se goinfrer égoïstement.

    Le gros soucis de ce goinfrage c'est que tu m'imagine partir en vacance avec mon camion, matos de grimpe et de TA, matos de canyon, kayak, matos de rando, skate, de "snorkeling"??? bah c'est folklorique applaudi

    et choix encore plus dur une fois en vacances quand il faut faire les négociations avec la copine pour avoir une journée de grimpe: faire du bloc à pianatolli, de la couenne à bavella, allegria en terrain d'av ou haddad en partiellement équipé ou alors le dos de l'eleph en spitté??? c'est dur de choisir finalement quand on fait de tout.

    prochain dilemne, les calanques. comment faire un we en y mettant du TA, du spit, de la traversée, et du watersolo en moins de 48h? voir skater un peu la route des crêtes en passant...

    avec du picon la binouze pour moi clin d'oeil
    Dream Tim
    Dream Tim
    6c
    6c

    Masculin Nombre de messages : 135
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 16/09/2010

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Dream Tim le Mar 5 Oct - 18:55

    guigui a écrit:
    Quand il y a 20 ans, le bloc et les écoles d'escalade étaient des entrainements avant d'aller en montagne. que l'ouverture du bas de grandes voies, stoppers et piton au baudard était la finalité d'une vie de grimpeur, aujourd'hui il est est autrement.


    merci
    avatar
    gabriel
    7b
    7b

    Masculin Nombre de messages : 485
    Date d'inscription : 11/01/2010

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par gabriel le Mar 5 Oct - 19:28

    Oula, ca fait parler ce sujet, j'ai tout lu et j'ai quelques petites pensées supplémentaires à apporter au débat.
    Premierement, dans ton tout premier message, guigui, tu te permet de penser avoir LA vision non erronée de l'escalade, et en fait ca me gene un peu. A mon avis la vision vrai n'est pas du tout absolue, mais passons c'est un détail.
    Autre détail qui me gene un peu, skater émérite que je suis, c'est de trouver ca incroyable et génial (bon j'en rajoute d'accord) que en suisse les gamins viennent au skatepark en longboard. Après tout pourquoi pas, mais le longboard est avant tout un moyen de déplacement, et une fois au skatepark on n'est pas bien avancé d'avoir un longboard car on est très limités avec ces engins.
    Bref revenons en a l'escalade, si j'ai bien compris ton propos selon toi l'alpinisme est la fin en soit mais tu prends toujours autant de plaisir à pratiquer les autres sous disciplines de l'escalade. Finalement je suis assez d'accord avec toi sur ce point, bien qu'après avoir pratiqué bloc, couenne, grande voie, TA et alpi je sois aujourd'hui plus attiré par le fait d'aller faire de la grande voie en montagne (TA ou spittée d'ailleurs) plutôt que de l'alpinisme pur et dur dans la neige et sur des arètes (chose pour laquelle je prend un grand plaisir tout de même, tout comme faire de la couenne ou du bloc par exemple). Une finalité en soit pour moi serait donc peut être d'utiliser l'alpi pour aller faire une grande voie en montagne dont l'accès se fait par un glacier par exemple.
    Enfin malgré le fait qu'on aient une vision similaire des choses, je trouve aussi légitime d'avoir pour finalité ce qui est un outil pour d'autre. Je ne prend que l'exemple qui est le plus facile a expliquer pour moi, bien que pour chacune des disciplines on puisse trouver une explication selon moi. Je pense donc au bloc, dont j'explique facilement le fait que ce soit une finalité pour certain. En effet, en bloc on est a la recherche du mouv ultime sans artifice qui nous gène, et je comprend très bien que certains en fasse leur but.
    Je voudrais aussi parler un peu de la compétition, qui semble maudite ici. Personnellement je prend régulièrement part a des compétitions et j'aime bien ca. Cela dit la compétition c'est pas vraiment l'escalade quand même selon moi, c'est encore un autre aspect de l'escalade. Mais la encore on peut facilement comprendre que ce soit une finalité pour certain, par exemple de remporter tel ou tel titre comme dans n'importe quel sport.
    Voila pour le moment, et je compte bien sur vous pour m'expliquer en quoi ce que je raconte est surement faux pour enrichir ma vision des choses.
    guigui
    guigui
    7a
    7a

    Masculin Nombre de messages : 287
    Age : 37
    Localisation : entre le 06 et le 04 dans le paradis
    Date d'inscription : 10/07/2007

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par guigui le Mar 5 Oct - 20:47

    je reviens juste sur deux points que t'a cité.

    guigui, tu te permet de penser avoir LA vision non erronée de l'escalade
    Bah je suis assez abrupt sur ce coup là, et je n'ai pas pris la peine de faire de la politique pour plaire à tout le monde dans mon message, mais finalement je donne ma vision du truc en sachant bien qu'elle est différente pour tout le monde. si j'avais rédigé un message plein de fleurs en proposant mon avis et en faisant miroiter le bonheur, personne n'aurait contesté. mais j'ai voulu être franc de ma vision, qui est peut être totalement erronée, mais je pense détenir comme vous une part de vérité.

    Autre détail qui me gene un peu, skater émérite que je suis, c'est de trouver ca incroyable et génial (bon j'en rajoute d'accord) que en suisse les gamins viennent au skatepark en longboard. Après tout pourquoi pas, mais le longboard est avant tout un moyen de déplacement, et une fois au skatepark on n'est pas bien avancé d'avoir un longboard car on est très limités avec ces engins.

    J'ai pas développé ce sujet par manque de temps. en france, j'ai croisé des minots très fort en street qui chient littéralement sur le longboard. ceux que j'ai croisé en suisse étaient des tueurs en longboard, que ce soit descente, slalom ou freeride. et une fois au parc, bah ils déchiraient aussi. ils ne s'arretaient pas au street, leurs but s'éclater sur des roulettes tout simplement sans se mettre de barrière.

    De mon avis, c'est ce que beaucoup devraient faire en grimpe, ne pas s'imposer de frontières d'une pratique à une autre. et si quelqu'un veut finaliser une pratique si il en a envie, qu'il le fasse par passion, mais pas en snobant les autres façons de grimper. je reste intimement persuadé qu'aujourd'hui c'est bien souvent le cas
    Alex74
    Alex74
    7a
    7a

    Masculin Nombre de messages : 386
    Age : 32
    Localisation : Reignier 74
    Date d'inscription : 28/08/2009

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Alex74 le Lun 8 Nov - 20:05

    Je rajoute mon grain de sable, ça faisait longtemps...

    Il est cool ce sujet en tout cas. Je vais répondre très cours (^^) et directement au premier message.

    Pour agrémenter cette discussion je parlerai juste d'une expérience extra que j'ai pu faire le printemps dernier. C'était au Verdon. Plutôt réputé pour ses "vieilles" (n'y voyez aucun aspect négatif et même bien au contraire) voies mythiques. C'était pendant le stage de terrain d'aventure du BE. La veille de la première grande voie, nous venions d'avoir les cordées et nous attendions le nom de la voie. Pour la première on nous a pas donné le nom avant le lendemain dans la voiture... on nous a juste dit de ne rien prendre en matos d'artif...

    Sur ce la nuit ne fut pas des plus paisible mais bon! La voie étant annoncée, mon partenaire et moi on se rue sur le topo. Une jolie surprise, quelques passages en artif et je crois de l'A2 quand même!

    Le but était "simplement" d'aller libérer la voie. Voilà ce que nous dit notre prof.
    La voie donna en tout cas 1 6c+ (au lieu du 1er A1), 1 7b (au lieu du premier A2 (je crois)) et un 7a au lieu du dernier A1.

    Voili voilou c'était juste une expérience perso qui je crois montre bien une des facettes de l'évolution de l'escalade. Je pense que de ce coté là nous n'avions pas plus de matos que y'a 40 ans (les friends dates du début des années 70 je crois). C'est à mon avis beaucoup parce que les frontières sont faites pour être repoussées. Je trouve que style d'escalade est le plus simple et pur après le solo. J'entends par là que ça envoie le paté vu les cotes (meme si c'est pas du 8 je vous l'accorde) et qu'on est sur des points arrachables. Ca reste un excellent état d'esprit (inutile de dire que si t'as pas confiance en ton partenaire ben c'est pas la peine d'enfiler les chaussons) et qu'en plus le rocher n'est pas abimé.

    A + sur un caillou les gars et les filles bien sur!
    Dream Tim
    Dream Tim
    6c
    6c

    Masculin Nombre de messages : 135
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 16/09/2010

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Dream Tim le Jeu 11 Nov - 13:26

    Alex74 a écrit:
    Le but était "simplement" d'aller libérer la voie. Voilà ce que nous dit notre prof.
    La voie donna en tout cas 1 6c+ (au lieu du 1er A1), 1 7b (au lieu du premier A2 (je crois)) et un 7a au lieu du dernier A1.


    Salut à toutes et tous,
    Wouaw, libérer de l'A2 !
    'tin, nous, dans l'A2, c'était à grands renforts d'étriers, de fifi et tout le barda hihihi ...les temps ont bien changé... peur
    Alex74
    Alex74
    7a
    7a

    Masculin Nombre de messages : 386
    Age : 32
    Localisation : Reignier 74
    Date d'inscription : 28/08/2009

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Alex74 le Jeu 11 Nov - 15:48

    Tous les A2 ne sont pas libérables ni les A1 d'ailleurs!^^ La ils se prêtent pas mal au Verdon parce que dans beaucoup de cas ce sont des fissures.

    Par contre Graou (un grimpeur assez connu de là bas) libère d'autre pas d'artif dans la paroi rouge, du coup c'était de l'A1 et ça donne un 9a de 90m... pas mal hein!^^
    Par contre pour cette longueur il a spité. A coté y'a un 8a en TA.

    Contenu sponsorisé

    Evolution de l'escalade depuis ses débuts... Empty Re: Evolution de l'escalade depuis ses débuts...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 19 Juil - 23:04