forumescalade

le forum de l'escalade


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aide pour mon roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 12:05

Bonjour,

Je me présente je suis Jackdu14, je me suis inscrit sur ce forum parce que je cherche des renseignements précis pour mon roman.

Mon roman ne concerne pas l'escalade mais juste un aspect technique:
Je voudrais savoir comment il serait-possible de descendre en rappel la tête à l'envers avec pour seul accessoire une corde? (sachant que mon personnage a le temps nécessaire pour confectionner noeuds ou autre)

Mon roman se situe sur une autre planète à une autre époque, et 3 personnes (le pilote, celui en rappel et le sauveteur) décide de sauver un 4ème humain prisonnier d'une fosse ennemie. Donc ils n'ont pas d'équipement de sécurité, juste une corde. Le personnage en rappel doit descendre la tête la première pour tendre sa main au sauveteur qui lui-même tient le (la) prisonnier(e): poids maxi:260kg. Ils restent tous suspendus pendant près de 3 minutes le temps pour le pilote de se poser ailleurs et qu'ils rentrent tous dans le vaisseau.
(J'espère être assez clair)

Dans un souci de précision, j'aimerais savoir: Comment mon personnage doit attacher sa corde? Combien de noeuds doit-il faire? Quels genres de noeud? et comment se positionner pour descendre à l'envers?

Merci beaucoup pour votre aide.

Cordialement,

Jackdu14.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 12:43

noeud de 8 au niveau de la ceinture du pantalon du personnage (il fait qu'il prie pour que ça ne lâche pas :p), ensuite il n'y a plu qu'a se pencher :p c'est exactement comme sur un baudrier sauf qu'au lieu que le noeud se fasse au niveau de la braguette :p il se fera derrière le personnage, ça lui permet de se pencher et d'avoir la tête en bas Smile

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 12:52

Letripeurfou


Modérateur
Modérateur
Non en fait... Car c'est le personnage qui doit descendre, et on ne le descend pas (si je comprends bien...)

Donc il faut un noeud qui le laisse descendre sur la corde...

En gros, il descend c'est bien ça ? se retourne prend le sauveteur, et ensuite c'est le pilote qui les remmènes autre part ? (donc ils ne remontent pas sur la corde ?)

Ou alors c'est de le pilote qui fait descendre une corde sur le quel le mec en rappel est attaché et se laisse descendre ?
Dans ce cas on peut creuser la technique de philippecounter...


Il a même pas un mousqueton ? (juste un...)


_________________

Y'a que les routes qui sont belles, et peu importe où elles nous mènent...

"Longtemps" ça peut exister. Le fait de savoir que "toujours" est une vue de l'esprit, ça donne un petit peu plus de précieux à "maintenant".
Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 12:55

bah si le mec descend sur la corde soit il a des gants, soit il arrache un bout de son teeshirt, le met sur ses mains pour se protéger, descend à main nue avec la corde, attache la corde avec un noeud de 8 sur sa ceinture (une fois arrivé en bas) et sauve l'autre mec Bad)

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 16:07

Sinon, il mesure la hauteur qu'il doit descendre à l’œil nu s'il a le compas dans l’œil. Il prend une calculatrice Texas instrument pour calculer la longueur de corde en prenant en compte le dynamisme de la corde. Il fait un nœud de chaise autour de ses pieds, saute la tête la première, attrape à bout de bras le prisonnier alors qu'il arrive au bout du dynamisme de la corde. Le prisonnier malheureusement lâche une de ses mains. Le héros pousse un cri car il a mal... Très mal... Car le prisonnier est très lourd... (Ça c'est pour le suspens). Finalement, il prend son talkie-walkie dans la poche de son manteau, et demande poliment à son pilote de dégager, car, rajoute-il, il a mal... Très mal... Car... Bref... Le pilote s'exécute donc en se dégageant. Le problème, c'est que désormais il n'y a plus de pilote... Car il a dégagé... Mais cela ne suffira pas à décourager notre héros, qui élabore un nœud coulant autour du cou du prisonnier. Puis ainsi débarrassé de la corde, il remonte à main nue jusqu'à l'hélico. D'un coup sec, il se barre. Un bruit sourd retentit à ce moment là... Pas de quoi inquiéter notre homme qui vol à basse altitude pour éviter de se faire repérer au radar... Peut être qu'il vole un peu trop bas, puisque dans son rétroviseur, il peut apercevoir son prisonnier qui se prend la cime des arbres... Et les rochers quand il y en a...

La suite, dans le roman de Jackdu14...

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 16:10

Letripeurfou


Modérateur
Modérateur
Naun...

Le weekend arrive bientôt courage... et on avait dit de pas boire au travail !

Moi j'attends la réponse à mes questions pour pouvoir donner une idée ! Mais c'est vrai que si il n'a rien du tout de chez rien du tout et qu'il doit descendre sur la corde (et on ne le descend pas), bah ça va pas être drôle...


_________________

Y'a que les routes qui sont belles, et peu importe où elles nous mènent...

"Longtemps" ça peut exister. Le fait de savoir que "toujours" est une vue de l'esprit, ça donne un petit peu plus de précieux à "maintenant".
Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 16:15

Si on peut plus aider les gens alors...

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 16:32

Ben sinon il le fait à l'ancienne avec la corde passée sous les bras et enroulée autour de la cuisse Very Happy

http://www.varappe.fr/pages/votre-securite/le-rappel.php

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 16:38

Letripeurfou


Modérateur
Modérateur
oui, et faire un noeud de mule et clé pour bloquer au moment de se retourner. ça me parait la meilleure méthode si il est vraiment à poil...


_________________

Y'a que les routes qui sont belles, et peu importe où elles nous mènent...

"Longtemps" ça peut exister. Le fait de savoir que "toujours" est une vue de l'esprit, ça donne un petit peu plus de précieux à "maintenant".
Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 17:38

-Rappel tête en bas, hum c'est pas trés standard mais je crois que certains commando font ça (C'est le secret des commandos pour faire fantasmer les filles Mr.Red)
-Pas de harnais, pas de mousquetons ? pas de treuil ? alors pourquoi ont ils une corde, un peu de logique que diable... D'ailleurs s'agit il d'une corde d'escalade (dynamique c'est à dire capable de bloquer une chute, ou statique donc pas capable)

Une suggestion de technique qui devrait marcher en théorie.
-Le plongeur s'encorde au pieds, en laissant dépasser environ 2m de cordes devant lui (Un peu comme les alpinistes qui s'encorde à 3 car c'est le but)
-a l'autre bout de la corde : demi cabestan, par exemple sur un patin de l'hélico ou sur un anneaux pour sangler quelque chose ( C'est un vaisseau spacial il doit y avoir ce genre d'anneau)
-le plongeur prend le brin de corde opposé en main et se donne doucement de la corde. arriver au bout de la corde il se bloque par un nœud de cabestan (pas le demi, le complet)
-Il prend alors les 2m de corde qui pendent devant lui, fait une boucle autour des épaules du prisonnier. et donne le top au pilote (qui reprend de l'altitude.)

Par contre c'est pas une technique idéale pour remonter (encore que avec un peu d'imagination je vois bien les 2 persos tirer comme des sours sur l'autre brin pour se hisser dans l'avion).
En pratique ce serait plutôt le job du pilote de faire coulisser la corde (ça double la longeur disponible)

La version aventureuse c'est de sauter pendu par les pieds (aïe) puis de tenir le prisonnier par la main (ton héro c'est chuck norris)

La version logique c'est de treuiller le secouriste et le prisonnier (ce que fait souvent le PGHM)

On peut savoir pourquoi ils ont une corde, histoire de savoir de quel matos ils disposent en toute logique ?

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Aide pour mon roman le Ven 16 Déc - 23:05

Sympa l'idée de Naun applaudi.
Petit exemple d'application:

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Aide pour mon roman le Sam 17 Déc - 2:06

L'avantage c'est qu'ils n'ont pas besoin de la texas instrument pour calculer le dynamisme de la corde : il n'y en a pas!

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Aide pour mon roman le Sam 17 Déc - 12:36

Plutot que des techniques d'escalade , il serait peut-etre préférable d'employer une technique utilisée dans les cirques par des artistes qui évoluent le long d'un ruban par blocage et coincements, sans équipement et à la force musculaire.A mon avis, la réponse est là plutot que dans des techniques de maniement de corde adaptées à la "figure imposée", risquées et aélatoires.On n'a encore jamais évolué en alpinisme la tete ....en bas !!! rire

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Aide pour mon roman le Sam 17 Déc - 21:54

Je tiens à signaler que j'ai adoré le poste de Naun! Il faut que tu l'écrives ce roman!!!

Non mais plus sérieusement, Jackdu14, faudra nous faire lire quand même les pages correspondant à l'action quand ce roman sera fini...

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Aide pour mon roman le Dim 18 Déc - 12:34

Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses.

Je vais effectivement mettre un extrait du chapitre que j'ai terminé vendredi. C'est de la science-fiction, au cas où certains n'aiment pas ce genre.
Pour le passage où je décris la descente, je me suis inspiré de cette vidéo:
http://www.youtube.com/watch?v=eYol_rlZEsY
Si le passage de la descente n'est pas clair n'hésitez surtout pas à me le dire.

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Aide pour mon roman le Dim 18 Déc - 12:36

Souzen, se trouvait sur les marches de l'astronef, Serena tentait de stabiliser l'engin en dépit de la force du vent.
- "Rapproche toi Serena, tu n'es pas dans l'alignement, la fosse est légèrement plus au nord", s'écria-t-il
- "Plus facile à dire qu'à faire je te signale, le vent que tu laisses entrer en maintenant la porte ouverte déséquilibre le vaisseau!"
Souzen avait le pied gauche sur la plateforme de sortie et saisissait fermement de sa main droite la barre latérale, il avait un air grave en regardant vers la fosse. La situation était critique il fallait agir immédiatement mais il fallait aussi atterrir dans la fosse, ils étaient tout de même à une trentaine de mètre du sol. Gilian quand à lui s'affairait à attacher la corde sur la barre latérale, c'est ce moment que choisît Souzen pour sauter dans le vide.
- "Bon sang!.."
Serena tourna légèrement la tête et jeta un coup d'oeil à Gilian d'un air interrogateur.
- "Il a sauté", lui dit-il, "il faut que je m'active!"
Souzen s'était jeté et gardait un oeil sur le sol, il se concentra pour freiner sa chute à l'aide de sa télékynésie. Il sentît l'effet de l'apesanteur s'estomper sur son corps et il atterrît en souplesse, fléchissant ses genoux au maximum pour amortir son corps, puis se redressa tout aussi souplement. Il faisait face à la créature et donnait son dos à l'esclave apeuré. C'est la première fois depuis sa rencontre avec Serena et Gilian qu'il rencontrait un humain. Celui-ci par contre, au contraire des deux autres, ne semblait pas avoir de pouvoir psionique car il avait tenté sans succès de lui parler télépathiquement à son atterrisage. La créature par contre semblait réagir à la télépathie. Souzen ignora l'humain qui, apeuré, avait reculé de quelques pas.
Souzen leva la main face à la créature pour lui signifier d'arrêter:
- "Arrête toi, n'avance pas!", la créature hésita. C'était une bête sombre qui mesurait près 8 mètres d'envergure et 3 de hauteur, ses yeux yeux argents n'avait pas de cornée ni de pupille. Il abaissa sa tête au niveau de Souzen comme pour le regarder dans les yeux; il en avait 6, 3 disposés en trianges de par et d'autre ce qui lui conférait un champ de vision d'à peu près 250°.
- "Je ne te veux pas de mal, je suis juste venu sauver un des miens!"
La bête qui grognait depuis un bon moment, baissa un peu le niveau sonore de ses grognements. Il semblait évaluer celui qui se tenait devant lui. Souzen s'approcha lentement d'elle, la main toujours tendue et frola son front. La créature cligna de yeux, et baissa encore ses grognements jusqu'à devenir silencieux. Souzen ferma les yeux et plaqua la paume de sa main sur le front de la créature, il fut alors submergés par des émotions violentes et des images terribles.
Tout d'un coup, la bête recula dans un grognement féroce et chargea. Elle ouvrit sa gueule et saisit sa proie d'une violence inouïe. Le garde qui venait d'entrer n'eut pas le temps de réagir, il sentît les crocs pénétrer sa chair avant d'être littéralement coupé en deux. Souzen n'avait pas bougé et était resté dans la même position, les gardes suivants quant à eux furent apeurés et se précipitèrent pour refermer la porte de la fosse.
- "Je sais ce que tu ressens", lui dit Souzen, "tu as été capturé et arraché aux tiens, tu as été maltraité et affamé pour exacerber ton agressivité, et tu te sens seul loin des tiens."
La bête approcha son museau et le renifla, et Souzen lui murmura:
- "Tiens encore un peu, je vais revenir te chercher, je te le promets"
Tout en reculant, il lui répéta:
- "Je vais revenir, je te le promets!"

De son coté, Gilian se préparait pour récupérer son compagnon. [..A compléter par la description de la préparation pour la descente en rappel..]. Il était prêt. Il jeta un oeil vers le bas, puis regarda la corde et commença progressivement à lacher du lest afin de basculer son corps vers l'arrière. Il basculait progressivement jusqu'a être complètement horizontal, il veillait a garder ses pieds sur la plateforme de sortie. Il se laissa alors tombé et tendît sa jambe gauche pour placer la corde sur l'extérieur de son pied gauche puis il croisa ses jambes pour refermer l'extérieur du pied droit sur la corde. La corde ainsi prise en étau entre ses pieds, il bascula son buste vers l'arrière pour être entièrement droit, la tête à l'envers. Il garda sa main gauche près de son torse en serrant fermement la corde et étendit son bras droit pour saisir le reste de la corde au delà de sa tête. Puis il se laissa glisser vers le sol en rappel la tête à l'envers.

Souzen s'était entre-temps retourné vers l'esclave humain, mais celui-ci était paralysé par la peur et l'incompréhension. Souzen lui tendait la main pour lui faire signe de venir mais le prisonnier refusait d'avancer. Souzen savait que Gilian était en train de descendre rapidement vers lui, et que le temps n'était plus aux méthodes douces. Il tendit sa main et fit un geste comme pour agripper quelque chose, à ce moment le prisonnier sentît que son corps ne lui obéissait plus. Souzen ramena rapidement sa main vers lui, et le prisonnier fut tout aussi rapidement attiré à lui par une force invisible. Ce dernier se mit à crier de peur, mais un coup de poing dans l'abdomen lui fit perdre conscience. Souzen l'empoigna et le fit basuler afin de le porter sur son épaule et de l'autre main il saisit celle de Gilian qui était à 1 mètre au dessus de lui:
- "Accroche toi bien!", lui cria Gilian, "Serena, vas-y monte!!" cria-t-il à l'encontre du pilote.
L'aéronef se mit à s'élever et Souzen regarda une dernière fois la créature dans la fosse:
- "Je reviendrai te chercher, je te le promets, tu dois tenir le coup!!"
Le créature leva la tête pour le suivre du regard et hurla longuement.

Serena avait finalement pu poser le vaisseau, Souzen avait laché la main de Gilian quand il était à 2m du sol, et Gilian avait coupé la corde juste après et atteri en douceur.
- "Bon, on fait quoi maintenant?", demanda Serena qui était sortie de l'astronef
- "Bonne question, il n'a pas l'air capable de grand chose", répondit Gilian en regardant le corps inanimé de l'esclave
- "On avisera, d'abord il faut le réveiller", Souzen était accroupi à coté du corps, "avez-vous déjà eu des contacts avec d'autres humains avant notre rencontre?"
- "Non", répondit Serena,
- "Sérieusement?" demanda Gilian qui les regardait d'un air circonspect,
- "Oui!", répondirent en coeur les deux autres,
- "...Vous craignez!"
Serena et Souzen n'avaient jamais entendu cette expression, ils ne se sentaient craintifs de rien et surtout ne voyaient pas de quoi ils pourraient l'être.
- "On craint quoi?", demanda Serena,
- "..? Ben vous savez... vous craignez......", les deux autres semblaient attendre la suite, "Ca craint, quoi!".
Mais ils ne disaient toujours rien et on pouvait lire sur leur visage leur air interrogateur.
- "Laissez tomber" dit Gilian d'un ton légèrement exasperé, ils se baissa et gifla le prisonnier. Celui-ci se réveilla en sursaut, il regarda ses interlocuteurs et rampa vers l'arrière effrayé.
- "Du calme, du calme! Nous ne te voulons pas de mal... Nous sommes des humains, au contraire nous t'avons sauvé!", dît Gilian en lui tendant lentement la main, "comment t'appelles-tu?"
- "..."
Il poursuivît de plus belle:
- "Quel est ton nom? Tu en as bien un?"
Le prisonnier bougea plusieurs fois la tête en guise de réponse négative.
- "{Il n'a pas de nom? Comment est-ce possible?}", demanda télépathiquement Souzen,
- "{Les Tulÿanÿs ne donnent pas de nom à leurs esclaves, ils les dirigent par la pensée car ils sont télépathes, puis ils les vendent quand ils les estiment inutiles!}"
- "{Comment tu sais qu'il était esclave chez eux?}", demanda Souzen
- "{Je ne vois pas d'autre explication, même les espèces qui nous considèrent comme des animaux domestiques nous donnent un nom}"
- "{Ok, Gilian, demande lui pour les Tulÿanÿs}", ordonna Souzen.
Mais avant que celui-ci pu s'exécuter, le prisonnier répondît:
- "Oui"
Les autres furent interloqués, se pouvait-il qu'il soit lui aussi télépathe.
- "{Tu es télépathe?}", demanda Gilian
- "Non"
- "{Alors comment-as tu pu entendre notre conversation télépathique?}", intervînt Serena
- "J'ai vécu toute ma vie à leur service, il était interdit de communiquer entre esclaves lors de nos services, en cellule les autres m'appelaient 'humain'. A l'age de 16 ans j'ai commencé à capter des bribes de conversations qui ne m'étaient pas destinées... Avec l'age c'est devenu naturel..."
- "Je retire ce que j'ai dit", dît Gilian en regardant les autres, "il a l'air capable de quelque chose"
Puis il se retourna et lui tendît la main, le prisonnier tendît la sienne et Gilian le releva.
- "Mais comment vous vous pouvez parler par télépathie? Quel peuple vous l'a apprit?"
- "Personne ne nous l'a apprit, la télépahie est une capacité cachée que nous avons au fond de nous, comme pas mal d'autres", répondit Souzen,
- "Non, ce n'est pas possible, nous les être humains sommes le peuple le plus incapable de l'univers, nous n'avons aucune capacité si ce n'est de bouger, parler et obeir à des ordres simples"
- "Tu sors ça de qui?", demanda Serena
- "Des Tulÿanÿs! Et aussi des autres esclaves qui m'évitaient, ils me considéraient comme une espèce sans intérêt"
- "Mais tu as pourtant développé la capacité d'entendre des ordres qui ne t'étaient pas destinés, non?, deman Gilian
- "Oui...!?", répondit le prisonnier avec prudence,
- "As-tu eu l'impression que c'était le cas pour les autres esclaves?"
- "Non!"
- "Ca prouve donc que tu as une certaine aptitude à la télépathie!", conclut Gilian.
L'esclave se mis à réfléchir, il cherchait comment réfuter l'argument de Gilian mais ne trouvait pas. Ce dernier lui tendit la main et se présenta:
- "Je m'appelle Gilian, enchanté de faire ta connaissance. Et toi?"
Il resta sans voix car il était incapable de répondre, Souzen posa sa main sur son épaule en souriant:
- "Laisse moi te donner un nom! Désormais, tu t'appelleras Cheng! Ca te plait?"
Il sourit à Souzen puis tendit la main vers celle de Gilian:
- "Moi c'est Cheng!", et lui serra la main. Il fit de même avec Serena et Souzen.

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Aide pour mon roman le Dim 18 Déc - 13:56

Question:
[Non en fait... Car c'est le personnage qui doit descendre, et on ne le descend pas (si je comprends bien...)]

Réponse:
Oui, le personnage descend en rappel comme sur la vidéo youtube de mon lien.

Question:
[En gros, il descend c'est bien ça ? se retourne prend le sauveteur, et ensuite c'est le pilote qui les remmènes autre part ? (donc ils ne remontent pas sur la corde ?)]

Réponse:
Non, ils ne remontent pas la corde

Question:
[Il a même pas un mousqueton ? (juste un...)]

Réponse:
Non, même pas un. Par contre, je n'ai pas designé l'uniforme militaire, si une ou des boucles répartie(s) à des endroits startégiques peuvent aider, pourquoi pas, je n'aurai qu'à décrire l'uniforme

Question:
[bah si le mec descend sur la corde soit il a des gants, soit il arrache un bout de son teeshirt, le met sur ses mains pour se protéger,]

Réponse:
Ils ont un uniforme militaire, ce qui inclu des gants

Question:
[Pas de harnais, pas de mousquetons ? pas de treuil ? alors pourquoi ont ils une corde, un peu de logique que diable... D'ailleurs s'agit il d'une corde d'escalade (dynamique c'est à dire capable de bloquer une chute, ou statique donc pas capable)]

Réponse:
Non, ils n'ont pas tout ceci. Ils sont dans un aeronef extra-terrestre, ce qui sous-entend la possibilité d'accident, de crash. Il y a donc un équipement de survie (d'où la corde). Mais le vaisseau n'est pas destiné à faire de l'escalade. Combien même ce serait le cas, ils n'ont pas la même morphologie et civilisation que nous donc l'equipement ne serait pas le même

Question:
[Pourquoi des humains ont des tenues militaires?]

Réponse:
Les humains sont des esclaves, sur les planètes où ils pourraient être reconnus, ils doivent s'habiller avec des uniformes militaires pour passer inaperçus

Question:
[Pourquoi des humains ont des uniformes extra-terrestres qui leur vont parfaitement?]

Réponse:
Dans mon roman qui se passe sur 57 galaxies, il y a plusieurs dizaines de milliers d'espèces qu'on peut diviser en un trentaines de famille. Dans le cas de mes personnages, ils sont de l'espèce humaine de la famille bipédoides (2 jambes). Ils on juste volé plus tot dans le roman les uniformes d'une autre espèce bipédoide.

Question:
[Sacrément balèze tes persos pour tenir d'une main aussi longtemps avec un autre prisonnier]

Réponse:
Ils sont télékinésistes, ce qui leur permet de se soutenir aussi au moyen de la pensée

Question:
[Comment est la corde pour soutenir tout ce poids?]

Réponse:
C'est un équipement d'une espèce avancée, il n'y a donc pas à s'inquiéter pour le poids qu'il peut soutenir, disons 7 tonnes...


Voilà, j'espère avoir répondu aux questions que vous vous posez. Dans un souci de précision, je m'étais déjà posé toutes ces questions. Je ne les avais pas rajoutées pour éviter de surcharger mon post initial

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Aide pour mon roman le Dim 18 Déc - 16:34

Salut,c'est quoi le titre de ton roman?
Date de prévus pour une parution ou c'est juste à titre personnel?

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Aide pour mon roman le Mer 21 Déc - 12:15

Oh my god !!

c'est du taf d'écrire quand même... la partie recherche doit prendre plus de temps que l'écriture elle même, non ?

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: Aide pour mon roman Aujourd'hui à 3:29

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum