forumescalade

le forum de l'escalade


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

l'installation des points d'assurage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour,



Je m'appelle Alexandre, j'ai 24 ans, et je
suis étudiant en BTS Design produits à Blois.

Je ne suis pas escaladeur mais cette activité m'intéresse. Je réalise actuellement un
projet qui porte sur les outils de perçage manuel. L'objectif
étant de proposer plusieurs idées de perceuses destiné
à un usager et répondant à des critères
précis.

Je me suis intéressé à
l' escalade et au matériel utilisé lorsqu'il s'agit
d'installer des points d'assurage dans la roche. J'ai constaté,
d'après ce que j'ai vu, que la roche est percée et que
la perçeuse électrique est aujourd'hui utilisée
pour percer la roche.



Il y a plusieurs questions que je me
pose :



Lorsque la perceuse électrique
n'existait pas, comment procédaient les escaladeurs avant ?
Quels avantages et inconvénients
rencontrent les personnes qui installent les points d'ancrage avec
leur matériel prévu à cet effet ?


J'espère que je n'ai pas été
trop compliqué et je vous remercie d'avance si vous avez des
éléments de réponse.



Bonne soirée.

Voir le profil de l'utilisateur
Hello!
Je ne suis pas trop caler sur le sujet mais je sais juste qu'il y a 2 type de perforateur, les électriques et les thermiques. Dans les 2 cas ils percent des trous de 8,10 ou 12 avec des forets dans le même style que les mèches à béton. Il existe aussi des perfo manuelle, les tamponnoirs. Le principe est de taper avec un marteau en effectuant une rotation entre chaque coup.
Je ne peut pas t'en dire vraiment plus mais l'équipement avec des spits est plutôt récents. Avant ( et toujours aujourd'hui) c'été plutôt les pitons, coinceurs etc... qui servaient de point d'assurance.

Voir le profil de l'utilisateur
Avant l'electriques, ben on spitait au tamponoir.
C'etait long et chiant mais il y avait que ça.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonsoir,

et tout d'abord merci pour vos réponses. En fait je m'attendais un peu au fait que les outils manuels, comme le tamponnoir, soient considérés comme laborieux à utiliser. En effet, il faut un marteau, des tamponnoirs, et on doit manipuler avec ses deux mains pour les insérer, et ça prends du temps; d'un autre coté ce sont des outils peu lourds comparés à un outil de perçage electrique ( à quoi ressemble t-il d'ailleurs ?) qui lui nécessite de l'energie electrique... donc il y a du pour et du contre. J'aimerai apporter une intervention sur les outils manuels mais je reconnais que je verrai peut etre mieux des améliorations du coté du rangement de ses outils sur soi par exemple; c'est un ressenti et j'aimerai bien savoir si vous sentez qu'il y aurai des améliorations à apporter dans ce domaine merci bonne soirée

Voir le profil de l'utilisateur
Avant les points de protection etait des pitonents ( tige metallique de cuivre ou d'aluminium ) enfoncé a coup de marteau dans une fissure puis retiré par le second de cordé , avant les pitons c'etais les coins en bois même principe avecle marteau , les anglais eux enfoncé des pierre ronde dans une fissure puis avec une sangle la cravaté . Dans certain pays encore ils grimpe avec des boulons de differentes taille placé dans des fissure , ou même quand l'éthique du grimpeur le permet un noed sur une corde placé encore dans la fissure .
Aujourd'hui on grimpe aussi en " Traditionelle " le terrain d'aventure , sauf que les systemes on évolué nous avons des coinceurs espece de cube mettalqiue , ou des friend systeme mécanique . Et les piton sont encore parfoi utilisé en alpinisme et en Artif .

L'escalade ou les points d'assurance sont déjà placé est l'escalade sportive , ta sécurité de progressions est déjà en place mais beaucoup de puriste ( Anglais , Américain Tcheques ... ) continuent l'escalade traditionelle car ces broches enfoncé dans le cailloux " dénature " la falaise ....

Voir le profil de l'utilisateur http://loiclepart.over-blog.fr
Pour les améliorations, je me demandai si c'est possible d'avoir un tamponnoir qui effectue une rotation par lui même à chaque coup de marteau. L'efficacité en serai bien augmenter, mais il faudrait surement d'autre forets que les traditionnels.

Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre a écrit:Bonsoir,

... le tamponnoir, soient considérés comme laborieux à utiliser. En effet, il faut un marteau, des tamponnoirs, et on doit manipuler avec ses deux mains pour les insérer, et ça prends du temps; d'un autre coté ce sont des outils peu lourds comparés à un outil de perçage electrique ( à quoi ressemble t-il d'ailleurs ?) qui lui nécessite de l'energie electrique...

les perfos les plus utilisés ressemble a ceux là :

fiche produit:


<table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"><tr><td id="A48" width="613"><table border="0" width="600"><tr><td align="left" valign="top" width="60%">Perforateur TE 6-A Li-Ion</td>
<td align="left" valign="top">HILTI</td></tr>
</table>
<table border="0" cellpadding="5" cellspacing="0" width="600"><tr><td valign="MIDLE"> Toujours
aussi puissant, plus léger que jamais grâce à la technologie
LIthium-Ion, léger et équilibré. Très peu de vibrations d'où un perçage
précis dans les matériaux fragiles. Système antivol Hilti TPS intégré
dans les batteries et le chargeur (activation facultative). Batterie
Li-Ion: est 2 fois plus performante qu'une batterie NiCd, 2 fois plus
légère qu'une batterie standard de même capacité. Charge initiale très
rapide (75% en 10 min). Garde sa charge même en cas de stockage. Le
système unique CPC permet à la batterie de supporter des conditions de
travail extrêmes; l'électronique protège chaque cellule contre la
décharge profonde, la surcharge ou la surchauffe. Voltage: 36V.
Puissance: 86 Wh. Capacité de la batterie: 2,4 Ah. Vitesse de rotation
(variateur électronique et inverseur de sens): 0 - 890 trs/min. Energie
d'impact: 1,5 Joules (standard Hilti mesuré en bout de mèche).
Dimensions: 330x90x215 mm. Poids: seulement 3,7 kg.

source: http://www.expe.fr

les inconvénients sont: le poids, la durée en charge des accus, et surtout le prix environ 1000€
les avantages sont: rapidité, facilité au perçage dans du dévers car percé au tamponnoir dans un plafond a bout de bras c'est phisique......


sinon ben un bon vieux tamponnoir :
chiant ,long, mais dépanne bien en fin de journé quand on a plsu d'accus sur le perfo pour fixer le relais (surtout en grande voies)
</td></tr></table></td></tr></table>

Voir le profil de l'utilisateur

sixsous


Modérateur
Modérateur
En gros moi je vais rajouter.


au début, Coinceur en bois qu'on mettais à la main (déjà fait pour le trip)

Ensuite de piton qu'on plaçait avec un piloet marteau (déjà fait pour le trip aussi)

Ensuite arriva le marteau et le tamponnoire. Avec ca les points était bien plus solide, et on pouvait les placé un peu partout, on n'était pas obliger de chercher une fissure et on avait pas besoin de beaucoup de matériel. Le probleme c'est que c'est long, fatiguant, bruiant, ... (déjà fait aussi. pour faire la fameuse voies des manouches près de chez moi Wink )

arriva enfin la perceuse thermique. Plus rapide et plus propre. Avec ca on a pu mettre des points encore plus solide. Probleme, très lourd, tres encombrant, et en plus limite dangereux car très chaud (déjà fait aussi, et on a déjà brulé plusieurs cordes car comme c'est lourd et très chaud. Quelque fois on la métrisait plus trop et ca touchait la corde...)

Et enfin la perceuse électrique. Assez rapide, légé, facile a mannier, pas trop encombrant et le tout pour faire la meme chose que la perceuse thermique. en gros que du bonheur. (Ca j'ai jamais fait, mais les ouvreurs que je connais mon dit ca Wink )


_________________
Photo c'est ici...
Un petit article
Voir le profil de l'utilisateur
Ha ! Sixsous... t'es explications sont si fluide ! on dirait que t'as fait ça toute ta vie applaudi! Et merci à Hilti !
J'ai une petite anecdote : j'ai ce genre d'équipement au travail... mais pour faire des trous dans le béton.... les mèches sont automatique et c'est super !
Un jour un collègue se dit qu'il utiliserait bien cette petite merveille !
Et bzzzzzzz il commence à percer... et là, subitement, un bruit sec et un énorme boucan !
J'ai retrouvé mon collègue par terre... la perceuse au mur retournée de 90° et la victime entrain de ce soutenir le bras !
Résultat : 1 mois d'accident de travail (ligament du bras en miette!)
Faite attention avec ce matériel, léger, compact, et surtout vitesse de rotation démultiplié....

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum