forumescalade

le forum de l'escalade


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

comment sont cotées les voies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 comment sont cotées les voies le Sam 3 Mar - 12:45

bonjour a tous

notre séance de grimpophiloosofique de hier nous a amené à une question relativement important.

Comment sont cotée les voies. épineux problème éternel de l'escalade qui fait encore la une de grimper ce mois ci.

C'est encore plus important pour les grimpeurs moyens comme moi. Dans le topo de votre région le svoie sont elle cotée à vue ou après travail.

Est ce que c'est marquer dans le topo. C'est pas la meme en cas de vois facile avec quelque prise caché à 2m au dessus du point. un 6a devient vite infaisable si on a juste le niveau.

IL me semble que le niveau d'un site à l'autre vient souvent de la.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.boggero.fr

2 Re: comment sont cotées les voies le Sam 3 Mar - 18:23

Journée de grimpe productive en questionnement apparemment rire .

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: comment sont cotées les voies le Sam 3 Mar - 18:33

oh oui il fallait bien compenser notre manque de forme physique. bong

Voir le profil de l'utilisateur http://www.boggero.fr

4 Re: comment sont cotées les voies le Sam 3 Mar - 19:51

Il y lomgtemps, quand j'étais «petit» (enfin pas tant que ça) j'avais posé la question à moniteur,
En résumé : les types qui ont équipé le site tentent la voie et disent c'est plutôt de 5c, plutôt du 6a etc…
À vrai dire pour faire la cotation le à vue ou après travail change rien, c'est juste l'avis de ceux qui ont écrit le topo.

Par contre ton niveau c'est ce que tu peux grimper à coup sur en tête à vue et c'est important d'être humble si tu prévois une sortie grande voie ou il faut absolument passer ce p… de pas de 5c+ avec plein de gaz et le dernier point qui semble loin en dessous)


Le problème avec les cotations c'est que
—C'est subjectif,
—Une 6a avec des grosses prises en dévers et en salle ça a rien à voir avec une 6a en dalle (par exemple, c'est pareil pour le type de roche etc…)
—Il y a des sites ou les cotations sont très généreuses (genre oh p… j'ai sortit une 6a les doigts dans le nez) et des sites ou les cotations sont sèche (genre c'est quoi cette p… de 4c)
-Lorsque le topo a été écrit par un-e mutant-e qui grimpe dans le 7/8 il-elle a du mal à faire la différence entre une 4c et une 5a et parfois ça se sent

Après c'est vrai que parfois si tu connais pas la voie tu peux manquer la bonne prise beaucoup plus facilement en extérieur qu'en salle, mais en théorie la capacité à lire la voie et à savoir anticipé quelles prises sont utilisable ça fait aussi partie de ton niveau. c'est sur que si je savais trouver à coup sur les bonnes prises et les bonnes positions pour grimper du je serais au moins une ou deux lettres plus haut à vue.

voilà tout ce que je sais sur les cotations, en général avec mon niveau ridicule je commence par quelques voies facile pour me faire une idée de la façon dont son cotés les voies. et je regarde aussi de quoi elles ont l'air ça me donne une bonne idée de la faisabilité.
Si les cotations ont l'air gentille, que l'équipement est bon et que je peux récuperer le matos que je laisse, alors je peux tenter et parfois passer une 6a,
Si les cotations sont sèches et que l'équipement est limite affraid et bien je fais pas le fier dans du 4+ et ça me suffit Boulet (Bon j'éxagère un peu mais c'est l'idée)

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: comment sont cotées les voies le Sam 3 Mar - 22:23

et ça dépend du jour aussi... Il y a des voies d'une site à côté d'ici que je connais pas coeur que je rentrais déjà à vue... Ben l'autre jour j'en ai chié dedans... fatigué mauvaise lecture pas sur de moi etc...

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: comment sont cotées les voies le Sam 3 Mar - 23:34

c'est cela dépend des jours mais le topo lui à toujours la meme forme.

il apparait actuellement les forts et les BE que je connais cote après travail. alors que les grimpeurs de longue date année 80 et 90 garde la tendance à lire ou faire les topo sur la base du à vue. En tout cas c'est le cas pour les alpes maritimes. Il s'en suit une différence entre le ssecteur des années 80 et 90 et les secteurs modernes.

serte c'est une question d'approche. sans vouloir faire polymique car moi je m'adapte, quand est il dans vos départements.

Ne serait il pas bien de le signaler sur le topo en préambule ? cotation d'origine, ou cotation après travail ...

Je fais parti de ceux qui cherche dans un topo de quoi passer des très bon moment sans stress. et non pas la bonne croix facile dans ma cotation max.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.boggero.fr
Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une question de "à vue" ou "après travail"

Il s'agirait en fait d'époque d'ouverture du site, surtout par chez moi... si ça se trouve, c'est la même réponse pour d'autres sites en France.

Un peu d'Histoire...


L'explication que j'ai eu d'un ouvreur des années 70 sur certaines cotations bizarres (un 5c qui ressemble plutôt à du 6a+ voir 6b) est qu'à l'époque, ils n'étaient pas encore habitués à employer les cotations 5b,5c,6a,etc que nous utilisons aujourd'hui et donc ils employaient celle en chiffres romains... qui sont un peu plus larges, surtout le V+... parce que, à l'origine, les cotations s'arrêtaient là en montagne (avec des grosses godasses).
Avec l'apparition des chaussons, il y a eu le degré VI qui, d'après ce vétéran, correspondrait au 6b.

La génération suivante (fin des années 80) a surtout ouvert les voies les plus dures des sites, du 6c au 8 et donc aussi un plus grand nombre de voies... il a donc été nécéssaire de re-éditer un topo avec une seule échelle de cotation, la moderne.

Mais pour certaines voies de Paussac ou du Céou, ou certains sites comme "les eaux claires" en charentes, les V+ n'ont pas été recotés en 5c, 5c+, 6a ou 6a+... les vieilles voies "faciles" sont devenues des 5+ ou des 5c+



Depuis que je connais cette petite histoire, je fais très attention à ce que je lis dans le topo, surtout la date de l'ouverture, ou la gueule de la cotation^^
... je me méfie de tous les 5+ !! c'est presque à chaque fois du 6a rire



Je fais gaffe aussi au nom de l'ouvreur sur certains site : certains cotent la voie en "difficulté moyenne"... du genre il indique 4c alors qu'il y a 2 mètre catégorie5c dedans. Une très mauvaise idée de voie à faire lorsqu'on débute

Voir le profil de l'utilisateur
Ne serait il pas bien de le signaler sur le topo en préambule ? cotation d'origine, ou cotation après travail ...

Pour moi les cotations dépendent surtout de la difficulté "physique" de la voie, et éventuellement une petite part de la cotation expliquée par le degré d'engagement, c'est ce que j'ai rencontré la plupart du temps et c'est ce qui devrait être la norme partout, selon moi.

Quant à la difficulté de lecture, je ne pense pas qu'on puisse l'intégrer à la cotation, parce que trop aléatoire (dépend de chacun, si la pluie a enlevé les traces de magnésie ou pas, une certaine part de chance également ... etc).

Le seul apport d'un tel élément dans la cotation sera pour le "a vu" et uniquement ça ... et ce type de cotation apportera encore plus de flou : admettons qu'une voie difficile physiquement, mais facile a lire soit côté de la même manière qu'une vois difficile a lire, mais physiquement facile ... du coup si on est limite physiquement, on prends un but dans la première et on randonne la seconde avec un peu de "chance". Confused

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: comment sont cotées les voies le Dim 4 Mar - 18:16

lacat a écrit:Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une question de "à vue" ou "après travail"

parce que, à l'origine, les cotations s'arrêtaient là en montagne (avec des grosses godasses).
Avec l'apparition des chaussons, il y a eu le degré VI qui, d'après ce vétéran, correspondrait au 6b.


Salut,
C'est faux.
A l'époque à laquelle tu fais référence, il y avait en fin d'échelle des cotations le V, le V+, le VI- et le VI (en chiffres romains effectivement).Après, les grimpeurs passaient à l'artif (ou éventuellement en tire-clou....) ! Les chaussures n'ont rien à voir avec le "VI" qui existait bien avant l'avènement des chaussons d'escalade, en école comme en montagne.



Dernière édition par Dream Tim le Dim 4 Mar - 19:06, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: comment sont cotées les voies le Dim 4 Mar - 19:02

Dream Tim a écrit:
lacat a écrit:Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une question de "à vue" ou "après travail"

parce que, à l'origine, les cotations s'arrêtaient là en montagne (avec des grosses godasses).
Avec l'apparition des chaussons, il y a eu le degré VI qui, d'après ce vétéran, correspondrait au 6b.


Salut,
C'est faux.
A l'époque à laquelle tu fais référence, il y avait en fin d'échelle des cotations le V, le V+, le VI- et le VI (en chiffres romains effectivement).Après, les grimpeurs passaient à l'artif (ou éventuellement en tire-clou....) ! Les chaussures n'ont rien à voir avec le "VI" qui existait avant l'avènement des chaussons d'escalade, en école comme en montagne.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: comment sont cotées les voies Aujourd'hui à 1:18

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum